Orange lance un kit permettant de développer soi-même des services IoT mobiles

04/05/18 à 10:06 - Mise à jour à 10:05

Source: Datanews

Les clients professionnels d'Orange peuvent désormais commander un Rapid Development Kit leur permettant de créer leurs propres solutions IoT. Voilà qui devrait montrer aux entreprises la voie de l'innovation en matière d'internet des objets.

Orange lance un kit permettant de développer soi-même des services IoT mobiles

Orange NB-IoT Rapid Development Kit. © Orange Belgium

Depuis le 6 décembre dernier, Orange dispose d'un réseau IoT mobile double couche sur l'ensemble du territoire belge: Narrowband IoT (NB-IoT en abrégé) et LTE-M. "Nous pensons pouvoir à coup sûr nous distinguer de la concurrence en offrant des avantages tels la 'deep internal coverage', une faible consommation d'énergie et une couverture nationale", déclare Ingrid Gonnissen, chief business officer d'Orange Belgium. Mais pour une entreprise, la seule connectivité ne suffit pas. "La différence réside dans les applications concrètes, dans le renouvellement des processus et dans des modèles business innovants. Voilà exactement pourquoi nous lançons à présent ce kit. Nous pensons qu'il pourra aider nos clients à découvrir cette innovation en expérimentant la technologie", ajoute Gonnissen.

Concrètement, les clients peuvent dès aujourd'hui commander en ligne un Rapid Development Kit (RDK, dont coût 300 euros, hors TVA) leur permettant de créer leurs propres solutions IoT. Le kit comprend tout ce dont ils ont besoin pour développer et fabriquer prototypes et produits: SODAQ Mobili computer board, module radio NB-IoT et toutes sortes de capteurs 'plug-and-play' pour mesurer par exemple la température, la qualité de l'air ou un emplacement géographique. Le kit prévoit également un accès gratuit durant six mois au réseau IoT d'Orange. Au bout de ces six mois, le client peut opter pour une formule 'prepaid' ou 'postpaid' de Connected Things, afin de rester connecté via l'IoT mobile d'Orange.

'Une première réalisation IoT en 30 minutes'

Le kit s'avère en outre très convivial. "En 30 minutes, vous pourrez créer votre première application IoT", affirme Chris Dubois, product manager. "Le kit suit les concepts Arduino bien connus de la communauté Makers, et cela se voit parfaitement."

Dans les bureaux d'Orange, Data News a pu assister à quelques démonstrations. Comme par exemple un capteur qui mesure le degré d'occupation d'un parking ou un détecteur de CO2 qui mesure la qualité de l'air dans une salle de réunion et qui prévient, lorsqu'il est temps d'aérer le local. Ou encore une chaise de bureau équipée d'un capteur de pression, qui indique par une vibration dans le siège qu'il est temps de se lever. Ces solutions sont connectées à la plate-forme en ligne Thing Talk. Il en résulte que ces solutions IoT 'dialoguent' entre elles quasi littéralement. Le détecteur de CO2 peut par exemple aussi faire vibrer le siège de la chaise de bureau pour signaler qu'il faut se lever pour aérer le local.

Ce ne sont là que quelques exemples expliquant ce que le kit permet de faire. "Notre objectif n'est certainement pas de vendre le plus de kits possible. Nous pensons cependant qu'il s'agit là d'une bonne manière d'aider les clients à découvrir par eux-mêmes où innover chez eux et rendre dès à présent la technologie opérationnelle. Evidemment, il nous appartient ensuite de veiller à l'industrialisation d'une solution", conclut Gonnissen.

Collaboration avec AllThingsTalk

Pour le Rapid Development Kit, Orange collabore avec AlltThingsTalk, une startup gantoise spécialisée en IoT. AllThingsTalk Cloud est l'appellation de l'IoT product platform as-a-service conçue par elle. Fin de l'année dernière, l'entreprise a réussi à mener à bien une phase de financement complémentaire de 2 millions d'euros dirigée par la société belge Saffelberg Investments, avec le soutien de la famille Cordier et d'entrepreneurs comme Luc Osselaer, Peter Hinssen, Luc Dooms et Philippe Jadoul. AllThingsTalk vend du reste aussi un kit similaire appelé LoRa IoT, qui établit la connexion avec le réseau LoRa de Proximus.

En savoir plus sur:

Nos partenaires