Orange conserve la gestion du réseau public européen

17/09/10 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Datanews

La Commission européenne a prolongé de deux ans le contrat conclu avec l'intégrateur de réseaux Orange Business Services pour la gestion du réseau ultra-sécurisé reliant les institutions européennes et appelé 'sTesta'. Le contrat original, datant de 2006, avait une valeur de 210 millions d'euros. Orange l'avait emporté à l'époque avec HP. Ce montant était du reste déjà nettement plus élevé que les 90 millions d'euros attendus. Rien n'a filtré à propos de la part qu'Orange recevra pour le prolongement.

Orange conserve la gestion du réseau public européen

La Commission européenne a prolongé de deux ans le contrat conclu avec l'intégrateur de réseaux Orange Business Services pour la gestion du réseau ultra-sécurisé reliant les institutions européennes et appelé 'sTesta'.

Le contrat original, datant de 2006, avait une valeur de 210 millions d'euros. Orange l'avait emporté à l'époque avec HP. Ce montant était du reste déjà nettement plus élevé que les 90 millions d'euros attendus. Rien n'a filtré à propos de la part qu'Orange recevra pour le prolongement.

Le groupe a fourni un réseau IP basé sur la technologie MPLS privée, qui relie aujourd'hui plus de 250 sites dans tous les pays membres de l'UE, mais aussi dans les pays candidats et chez les membres de la Free Trade Association européenne. Outre le réseau, Orange gère aujourd'hui aussi une plate-forme centrale avec portail web, l'échange de fichiers et de courriels sécurisés et authentifiés, ainsi que le contrôle du réseau avec les 'service level agreements' (SLA) requis.

Europol, Eurodac et les National Financial Intelligence Units notamment utilisent 'sTesta'. Viendra bientôt s'y ajouter le Visa Information System (VIS) à lancer prochainement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires