Oracle: SaaS et 'usability' au programme 2009

01/04/09 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

L'association OBUG (Oracle Benelux User Group) (1) avait organisé ce mardi à Anvers sa grand-messe, réunissant quelque 800 participants, dont environ 600 utilisateurs, venus en majorité des Pays-Bas.

L'association OBUG (Oracle Benelux User Group) (1) avait organisé ce mardi à Anvers sa grand-messe, réunissant quelque 800 participants, dont environ 600 utilisateurs, venus en majorité des Pays-Bas.

L'occasion pour José Lazares, vice-président Applications development et Applications Integration Architecture (AIA) d'Oracle, de venir préciser les 4 lignes de force de la stratégie de la société pour cette année.

Et, dans cette stratégie, le software as a service semble devoir occuper une place de choix. A noter d'emblée qu'Oracle y fait également allusion sous l'appellation de "standalone extension applications", ce qui, en soi, est déjà un positionnement éloquent. Le SaaS chez Oracle se veut donc à la fois complémentaire de l'existant et une opportunité à saisir en ces temps de crise (vive l'opex). Au-delà de l'application "naturelle" qu'est le CRM en mode abonnement, la société étendra ce concept à d'autres (sous-)territoires applicatifs, notamment en terre HRM (talent management, performance management, succession planning...) et SCM (Advanced Planning Command Center, Manufacturing Operations Center...).

Deuxième thème 2009 : l'optimisation de la valeur générée par la business intelligence via inclusion de tableaux de bords pré-conçus dans des applications CRM, ERP, SCM et HRM. Exemples : des tableaux de bord pour analyse de loyauté (clientèle), analyse des dépenses, analyse des métriques talents en HR... Un groupe de travail unique a été constitué afin d'élaborer des dashboards présentant une structure et une interface cohérentes, permettant des déploiements plus standardisés en clientèle.

Troisième axe pour cette année : la volonté d'améliorer le potentiel d'utilisation des applications, notamment via l'ajout de caractéristiques socio-Web 2.0 et l'exploitation de l'accès mobile (l'iPhone pourra, par exemple, exploiter davantage d'applications Oracle- CRM, BI Indicators, Approvals).

Enfin, 4ème domaine à l'honneur en 2009 : un renforcement de l'offre de solutions pré-intégrées (offre AIA).

(1) On ne peut pas encore parler de réel groupe d'utilisateurs lorsque l'on évoque l'OBUG dans la mesure où le processus de fusion entre les différents groupes d'utilisateurs préexistants (Oracle, Peoplesoft...) perdure.

Nos partenaires