Oracle rêve d'anticiper les problèmes de config' de ses clients

05/11/09 à 08:30 - Mise à jour à 08:29

Source: Datanews

Moyennant constitution d'une base de données centralisée des config' clients, Oracle veut opérer du data mining préventif pouvant anticiper les problèmes. L'appel à coopération est lancé...

Moyennant constitution d'une base de données centralisée des config' clients, Oracle veut opérer du data mining préventif pouvant anticiper les problèmes. L'appel à coopération est lancé...

Mieux prévenir les incidents, conflits de configuration, bugs, etc., tel est le but qu'Oracle veut atteindre en inaugurant un 'ProActive Product Support System' en-ligne combinant MyOracle Support (aide et support en-ligne) et l'Oracle Enterprise Manager (implémenté sur les sites des clients). Mais pour que ce futur ProActive System puisse être implémenté et être réellement efficace, Oracle a besoin de la collaboration et du consentement des entreprises afin de réunir un maximum de données. L'idée consiste en effet à télécharger dans une super-base de données centrale en-ligne la totalité des détails de configurations (logiciels et matériels) mises en oeuvre par les clients, détails pour l'instant consignés dans l'Enterprise Manager.

"Nous avons besoin du plus grand nombre possible de détails de configurations, d'historiques de demandes d'interventions, de rapports de problèmes et incidents afin d'appliquer sur cette masse de données des fonctionnalités de data mining afin de dégager des statistiques et tendances. Tel client, possédant telle configuration, telle base de données, tel système, telle application, telle version de l'Oracle Identity Management, etc. a connu tel ou tel problème, nous a signalé tel ou tel bug...", expliquait Larry Ellison lors du récent Oracle OpenWorld. "Sur base de cette info analytique, nous pourrons prévenir l'ensemble des utilisateurs opérant dans un environnement similaire qu'ils courent le risque de connaître le même problème et qu'ils devraient donc procéder à un correctif. Nous pourrons recommander les meilleurs patchs que nous auront validés au préalable, vérifiant qu'il n'y aura pas conflit avec la configuration en place."

Le support 'proactif' sera effectif sur les logiciels Oracle. Pour les applications et outils 'exogènes', Oracle servira de premier point de contact, "collaborant avec d'autres fournisseurs pour résoudre les problèmes." En la matière, rien ne change: les problèmes seront relayés et solutionnés via les JET (joint escalation teams).

Nos partenaires