Oracle rachète de nouveau un petit éditeur de logiciels

25/10/07 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

Oracle reprend une fois encore un éditeur de logiciels assez modeste. Il s'agit en l'occurrence d'Interlace, producteur de 'operational planning software' - important pour la gestion des performances. C'est le 10ème rachat d'Oracle cette année et le 36ème depuis 2005.

Oracle reprend une fois encore un éditeur de logiciels assez modeste. Il s'agit en l'occurrence d'Interlace, producteur de 'operational planning software' - important pour la gestion des performances. C'est le 10ème rachat d'Oracle cette année et le 36ème depuis 2005.

Ce rachat est étonnant dans la mesure où Oracle est aussi encore et toujours dans la course pour la reprise de BEA Systems. Oracle va combiner le software d'Interlace à son propre Enterprise Performance Management System, dont fait partie aussi le logiciel de BI de l'entreprise Hyperion rachetée plus tôt cette année. A son tour, Enterprise Performance Management System est une composante d'Oracle Fusion Middleware. Oracle continuera également à proposer séparément les produits Interlace et à supporter les serveurs de bases de données et d'applications, tels SQL Server de Microsoft, WebSphere d'IBM et NetWeaver de SAP.

Le 12 octobre, Oracle a lancé une offre de 6,7 milliards de dollars sur BEA Systems, mais cette dernière l'a trouvée trop basse. Oracle ne partage pas cette opinion et a donné à BEA un délai de quelques jours pour accepter son offre.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires