Oracle promet 100 jours d'annonces

03/07/09 à 13:00 - Mise à jour à 12:59

Source: Datanews

Avec le lancement du nouvel Oracle Fusion Middleware 11g, Oracle entame une période de 100 jours d'annonces, jusqu'au prochain Oracle OpenWorld.

Avec le lancement du nouvel Oracle Fusion Middleware 11g, Oracle entame une période de 100 jours d'annonces, jusqu'au prochain Oracle OpenWorld.

Presque un an jour pour jour après la reprise de BEA Technologies, Oracle a annoncé le lancement de Fusion Middelware 11g. Cette version incarne une nouvelle architecture (hot-pluggable) plus modulaire de Fusion, avec des suites centrées sur l'AOS, le WebLogic (serveur WebLogic compris), le Webcenter, l'Identity Management et des outils de développement.

Sur cette plate-forme, les entreprises doivent pouvoir composer facilement des applications basées sur des services, des logiciels existants et de nouveaux logiciels, en respectant les normes d'application dans l'univers des infrastructures centrées sur les événements et services. L'utilisation d'éléments comme des portails répond également à l'utilisation plus fréquente du 'social computing'. La technologie sous-jacente a elle aussi été adaptée à de nouveaux développements comme les processeurs multi-core (destinés notamment au JRockit JVM), les grandes quantités de données en mémoire et les activités de virtualisation, de 'grid computing' et de 'cloud computing'. Les produits Fusion Middleware 11g ont aussi été soumis à un programme de tests et 'bêta' très intensif.

Comme on s'y attendait, Oracle n'a pas souhaité commenter les éventuelles conséquences de la reprise de Sun et de sa technologie pour les produits Fusion Middleware. Thomas Kurian, Senior Vice-President de l'entreprise, a toutefois insisté sur la modularité de l'architecture et sur le fait que la compatibilité avec des produits de tiers (et donc aussi, vraisemblablement, de Sun ...) avait été largement testée. Il a également souligné qu'Oracle étendait le potentiel de ses produits par le biais de rachats (déjà plus de 48 sociétés) et de développements personnels (la société dispose, à cet effet, d'un budget annuel d'environ 3 milliards de dollars). Il attire aussi l'attention sur le fait qu'Oracle a respecté son engagement, à savoir lancer un produit 'convergé' le plus rapidement possible, après le rachat de BEA Technologies.

Aujourd'hui, l'entreprise compte plus de 90.000 clients à travers le monde, rien que pour ses produits d'intégration. Fusion est par ailleurs supporté par plus de 5.000 ISV. Si on en croit Oracle, l'annonce du lancement de Fusion middleware 11g marquerait également le début du 'Innovation Showcase', soit 100 jours d'annonces jusqu'au prochain Oracle OpenWorld. Oracle ne s'en cache pas : "L'été ne sera pas de tout repos".

Nos partenaires