Oracle 'in memory' pour favoriser la BI et l'OLTP

25/09/13 à 13:19 - Mise à jour à 13:19

Source: Datanews

La nouvelle option 'in memory' d'Oracle doit nettement accélérer tant les requêtes complexes que les transactions et ce, sans adaptation des applications, a affirmé Larry Ellison lors d'Oracle Open World à San Francisco.

Oracle 'in memory' pour favoriser la BI et l'OLTP

© Reuters

D'excellente humeur à cause du fait que l'équipe de voile Oracle USA America Cup avait décroché ce même jour deux victoires capitales, Larry Ellison a annoncé une nouvelle amélioration significative de son produit de base dans la technologie d'Oracle.

Oracle 12c (pour le nuage) disposera désormais d'une option 'in memoy' qui, en utilisant un format de stockage en rangées et en colonnes 'in memory', accélérera fortement tant les requêtes complexes (business intelligence, 'big data analytics') que les transactions en ligne. Cela pourrait se traduire par des requêtes 100 fois plus rapides pour l'analytique en temps réel (grâce aux colonnes 'in memory' et à une forte réduction du nombre d'indices) et par des transactions en ligne deux fois plus véloces (grâce aux rangées 'in memory').

Pour l'analytique, Ellison évoqua même un traitement 'at the speed of thought' (à la vitesse de la pensée). L'option pourra être utilisée tant sur de grands systèmes multiprocesseurs que dans des environnements de bases de données 'clusterisés' (Oracle RAC) et conviendra aussi dans les environnements cloud 'multi tenant' (à plusieurs entreprises).

En outre, Ellison a aussi annoncé la M6-32 Big Memory Machine à 32 To de mémoire et 32 nouveaux processeurs M6 disposant chacun de 12 coeurs ('cores'). Ajoutons à cela un nouveau 'Oracle database backup, logging, recovery appliance' destiné aux backups de données et pas tant de fichiers (même si un service cloud est disponible). Ellison s'est par ailleurs targué d'avoir choisi lui-même l'appellation de ce produit.

50.000+ Entre-temps, Oracle Open World - conjointement avec JavaOne - a atteint le cap des 50.000 visiteurs environ, ce qui fait de l'événement combiné le principal événement ICT dans la branche. C'est le maire de San Francisco en personne qui a tenu à remercier les conférenciers qui injectent tous ensemble quelque 120 millions de dollars dans l'économie locale. L'événement se veut également plus durable (cela fait des années déjà que les bouteilles en plastique en sont bannies) et d'ici 5 ans, il entend devenir un événement sans le moindre déchet.

En savoir plus sur:

Nos partenaires