Oracle et HP voulaient acheter Sun conjointement

11/06/12 à 12:21 - Mise à jour à 12:21

Source: Datanews

Le sort initialement réservé à Sun était une scission.

Oracle et HP voulaient acheter Sun conjointement

Le sort initialement réservé à Sun, rachetée en 2009 par Oracle, était une scission.

Voilà ce qui ressort d'un témoignage prononcé lors du procès opposant HP et Oracle à propos de la fin du développement de software pour le serveur Itanium. Pour Oracle, l'Itanium est en fin de vie, alors que HP accuse Oracle de rupture de contrat.

Lors de ce procès, Ann Livermore, ex-directrice des activités 'enterprise' chez HP, a évoqué les projets communs à propos de Sun, indique le Computerworld américain. Avant qu'Oracle ne reprenne Sun, des négociations avaient en effet été menées avec HP quant à un rachat commun. HP aurait alors repris la branche hardware de Sun, et Oracle la division software. HP avait manifestement même envisagé de racheter elle-même l'ensemble de Sun, mais y renonça finalement à cause des piètres chiffres de vente des serveurs de Sun.

Des analystes affirment à présent qu'une telle scission de Sun aurait été en son temps la solution la plus logique. Le fait qu'Oracle soit à présent devenue aussi un acteur hardware et marche donc sur les plates-bandes de HP, est précisément à la base des litiges et procès actuels.

En savoir plus sur:

Nos partenaires