Option trébuche de nouveau

25/10/07 à 09:30 - Mise à jour à 09:29

Source: Datanews

"Ce qui aurait dû être un trimestre positif, s'est terminé sur une déception". Voilà ce qu'a déclaré Jan Callewaert, CEO d'Option. Le producteur de cartes de données invoque cette fois des problèmes techniques chez un fournisseur.

"Ce qui aurait dû être un trimestre positif, s'est terminé sur une déception". Voilà ce qu'a déclaré Jan Callewaert, CEO d'Option. Le producteur de cartes de données invoque cette fois des problèmes techniques chez un fournisseur.

"Des problèmes techniques chez un fournisseur ont eu comme conséquence que toutes les commandes de nos cartes de données HSUPA les plus sophistiquées n'ont pu être fournies, ce qui a eu un impact sur les livraisons, les rentrées, la marge brute et le résultat d'exploitation", explique Jan Callewaert, CEO d'Option. "Heureusement, ces problèmes ont été résolus au début du 4ème trimestre."

Le chiffre d'affaires d'Option a été de 80,4 millions d'euros, alors que les analystes prévoyaient 85,2 millions d'euros. Le bénéfice d'exploitation s'est transformé en une perte de 600.000 euros, alors qu'on espérait 10,6 millions d'euros. Le résultat net est resté tout juste positif avec 400.000 euros, contre 7,9 millions d'euros l'an dernier.

Même si Option évoque souvent des causes externes pour expliquer ses résultats décevants - le trimestre dernier, c'étaient les prévisions erronées des opérateurs et à présent les problèmes techniques chez un fournisseur -, l'entreprise a depuis le dernier trimestre également elle-même mis la main à la pâte en appliquant des contrôles internes plus stricts, notamment en matière de paiement des factures et de gestion des stocks.

"Suite aux problèmes qui ont été mis en évidence lors du contrôle semestriel, nous avons tiré les leçons d'une surveillance approfondie des créances commerciales, ce qui constitue un important tournant pour l'entreprise", affirme Jan Callewaert. "Les contrôles internes plus stricts dans toute l'entreprise effectués ce trimestre ont déjà démontré leur utilité. Ils nous permettront également à l'avenir de réaliser des améliorations significatives."

Pour le trimestre prochain, Option table sur 90 millions d'euros de chiffre d'affaires et sur une marge EBIT de 9 pour cent.

Nos partenaires