Option table sur une augmentation de son chiffre d'affaires et de sa part de marché

01/04/08 à 09:50 - Mise à jour à 09:49

Source: Datanews

Option, le producteur louvaniste d'appareils pour la communication mobile de données, s'attend pour cette année à un accroissement de son chiffre d'affaires et de sa part de marché. Voilà ce qu'a déclaré Jan Callewaert, administrateur délégué et président de l'entreprise, en marge de l'assemblée générale. Il s'est cependant refusé à citer des chiffres.

Option, le producteur louvaniste d'appareils pour la communication mobile de données, s'attend pour cette année à un accroissement de son chiffre d'affaires et de sa part de marché. Voilà ce qu'a déclaré Jan Callewaert, administrateur délégué et président de l'entreprise, en marge de l'assemblée générale. Il s'est cependant refusé à citer des chiffres.

Option a commercialisé l'an dernier 2,4 millions de cartes de données pour ordinateurs portables, modems USB et autres produits, en hausse de 29 pour cent par rapport à 2006. L'entreprise évalue le marché en 2007 à 10 millions de pièces. Option en détiendrait donc une part de 24 pour cent.

En 2006, Option en possédait encore 35 pour cent, mais ces deux pourcentages ne sont pas du tout comparables: les 35 pour cent étaient en effet cités par le cabinet américain d'études de marché ABI Research, alors que les 24 pour cent constituent une estimation propre. Il ne fait cependant aucun doute qu'Option a cédé du terrain l'an dernier.

Ce recul est en grande partie dû à la nette percée des acteurs chinois et plus particulièrement d'Huawei. "Nos homologues du secteur et nous, nous estimons que Huawei a été en volume l'acteur numéro un du secteur l'an dernier", poursuit Callewaert. Avant, c'était Option qui dominait. Une étude de marché indépendante doit encore confirmer qu'Option a été détrônée. "Mais reste à savoir ce que Huawei en a conservé. Cette entreprise ne joue en effet que sur le prix. Le volume, c'est autre chose. Nous ne connaissons pas sa marge brute."

Callewaert s'attend à ce qu'Option regagne du terrain cette année. Il voit le marché mondial évoluer vers les 17 millions de pièces, ce qui représenterait une croissance de 70 pour cent. Cela signifie qu'Option devrait augmenter le nombre de ses produits finis de pas moins de 70 pour cent pour gagner des parts de marché. Mais Callewaert ne veut pas citer de chiffres précis. "Nous allons croître en volume de plus de 50 pour cent." Le patron d'Option estime que cela entraînera une hausse du chiffre d'affaires par rapport à celui de 2007, mais il laisse entendre qu'il s'agira d'une croissance inférieure à celle du volume en raison de l'érosion des prix.

L'assemblée générale d'Option s'est déroulée dans le calme, même s'il y eut davantage de questions qu'habituellement. Il est vrai que l'entreprise a connu une très mauvaise année, caractérisée par des attentes non réalisées, une forte pression sur les résultats, une communication bancale, des problèmes de croissance internes, une concurrence féroce et un parcours boursier très mauvais. Les actionnaires n'en ont pas moins approuvé le compte annuel, à une exception près, et ont à l'unanimité accordé leur confiance aux administrateurs et au commissaire.

Source: Belga

Nos partenaires