Option a envie de faire des emplettes

28/04/08 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Option, spécialisée dans la communication de données sans fil, se sent prête à effectuer une reprise cette année encore. "Nous allons contribuer de manière active et agressive à la consolidation dans le secteur", a déclaré John Ziegler, le directeur financier d'Option, lors d'un meeting réunissant investisseurs et analystes.

Option, spécialisée dans la communication de données sans fil, se sent prête à effectuer une reprise cette année encore. "Nous allons contribuer de manière active et agressive à la consolidation dans le secteur", a déclaré John Ziegler, le directeur financier d'Option, lors d'un meeting réunissant investisseurs et analystes.

"Nous nous sentons très à l'aise avec 30 à 40 millions d'euros de cash flow", poursuit Ziegler, "mais nous n'allons certainement pas dépenser trop pour ne pas menacer l'existence de notre entreprise. Une évaluation allant jusqu'à deux fois le cash flow d'exploitation (ebitda) serait à nos yeux réaliste pour un achat d'importance."

Vendredi dernier, Option a organisé une réunion d'analystes et d'investisseurs prévue initialement en novembre dernier, mais qui fut reportée entre autres en raison d'un manque d'intérêt. L'entreprise y a surtout insisté sur la volte-face qui a eu lieu ces derniers mois. Option s'est en effet transformée du rôle d'acteur de niche à faibles volumes et à marges élevées en celui d'acteur 'business-to-consumer' à marges réduites et à grands volumes.

A cette fin, l'organigramme de l'entreprise a fortement changé, et Option a créé nombre de nouvelles fonctions. C'est ainsi notamment que le département de vente a été séparé de la division opérationnelle, et qu'un département marketing a vu le jour. "Nos activités ont changé et changent encore constamment, et nous avons adapté l'entreprise en conséquence", a expliqué Jan Callewaert, l'administrateur délégué.

L'on a également appris que l'américaine AT&T avait été le plus gros client d'Option au cours du premier trimestre de 2008, au détriment du géant télécom britannique Vodafone, et ce pour la première fois depuis des années. Vodafone a en effet choisi la chinoise Huawei pour la fourniture de modems USB. Ce type de modem est devenu en un an le produit principal dans le segment, où Option est active.

Vodafone devrait reprendre sa domination d'ici la fin de l'année. Au cours de l'assemblée générale de l'entreprise, Callewaert a déjà annoncé qu'Option redeviendra le principal fournisseur de modems USB et de cartes de données à Vodafone.

Source: Belga

Nos partenaires