OpenERP lève 3 millions d'euros

25/02/10 à 09:20 - Mise à jour à 09:19

Source: Datanews

Le paysage de l'ERP open source inclut notamment une société belge qui, au fil des ans, a su imposer sa marque. TinyERP, devenue OpenERP, vient de réussir son premier tour de table financier en vue d'enclencher une nouvelle étape dans son développement.

Le paysage de l'ERP open source inclut notamment une société belge qui, au fil des ans, a su imposer sa marque. TinyERP, devenue OpenERP, vient de réussir son premier tour de table financier en vue d'enclencher une nouvelle étape dans son développement.

OpenERP (anciennement TinyERP), jusqu'ici exclusivement autofinancée, vient de procéder à une levée de fonds d'un montant de 3 millions d'euros. Investisseurs: Sofinnova Partners et deux entrepreneurs, Xavier Niel et Olivier Rosenfeld du groupe Iliad, groupe français très présent dans les télécoms et l'accès Internet avec des 'enseignes' telles Free, Alice, Iliad Telecom ou IFW (Wimax).

OpenERP compte mettre ces capitaux à profit "pour se recentrer sur le métier d'éditeur de logiciels", explique Fabien Pinckaers, patron et fondateur de la société. "Notre modèle était jusqu'à présent un équilibre 50/50 entre prestation de services et métier d'éditeur. Nous allons désormais mettre l'accent sur ce dernier. Ce qui se traduira par une focalisation sur le développement de notre logiciel, de notre formule SaaS, sur la maintenance et l'expansion de notre réseau de partenaires."

Déjà présente dans 26 pays, via revendeurs, la société compte étoffer ce maillage, l'étendre mais aussi se lancer dans l'ouverture de filiales à part entière. Première étape imminente: San Francisco.Ces derniers temps, le catalogue de ses partenaires s'était garni de quelques noms de référence, tels Thalès, Business & Decisions (contrat signé voici environ un mois) ou encore Sun Microsystems qui s'était notamment engagé à financer le développement d'OpenERP de telle sorte à ce qu'il puisse s'intégrer dans son offre (dans une perspective de commercialisation outre-Atlantique). L'acquisition de Sun par Oracle pourrait, par la force des choses, avoir certaines conséquences mais Fabien Pinckaers dit ne pas encore être en mesure de les déterminer avec exactitude.

Côté SaaS, OpenERP vise notamment l'intégration d'autres applications "qui viendront compléter le potentiel ERP". Notamment des applications VoIP et d'e-commerce, "essentiellement des outils open source mais nous ne sommes pas pour autant fermés à des outils propriétaires."

Signalons enfin que la société, dont les effectifs sont aujourd'hui de 75 personnes, est en pleine phase de recrutement. Elle cherche ainsi une vingtaine de personnes pour la Belgique, "de 30 à 40" pour son site R&D indien qui emploie déjà 50 personnes, et sans doute une demi-dizaine pour sa future filiale californienne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires