On faisait la file au centre flamand de la circulation

20/05/08 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Même si l'on n'a pas eu droit ce matin aux embouteillages monstres annoncés, on faisait pourtant bien la file au centre flamand de la circulation et plus précisément sur le site web proposant des infos sur le trafic. Les problèmes prévus sur la route ont généré énormément de visites sur le site.

Même si l'on n'a pas eu droit ce matin aux embouteillages monstres annoncés, on faisait pourtant bien la file au centre flamand de la circulation et plus précisément sur le site web proposant des infos sur le trafic. Les problèmes prévus sur la route ont généré énormément de visites sur le site.

Selon Hajo Beeckman, porte-parole du centre flamand de la circulation, le site n'a certes pas été paralysé par ce surcroît de pression, mais a enregistré néanmoins un pic évident aux environs de 8 heures. Normalement, le grand pic du matin ne se présente qu'à 9 heures. "Les images des caméras ont été soumises à rude épreuve, mais le site web ne s'est heureusement pas planté", déclare Beeckman. Lors d'une journée normale, il y a traditionnellement un pic de visites du site web le matin, mais aussi en soirée.

"Hier, le pic s'est par exemple situé à l'heure de pointe du soir, ce qui s'est traduit par une consommation de quelque 8 Mbit/s de largeur de bande. Les journées très chargées, cela peut même atteindre les 10 Mbit/s, mais ce matin, nous sommes arrivés à 12 Mbit/s", explique Mieke Van Grimberge du centre flamand de la circulation. Ce dernier entend d'ailleurs investir encore plus dans la capacité. "Avant, nous éprouvions déjà des problèmes à partir de 6 Mbit/s. Aujourd'hui, nous pouvons donc faire face à des pics plus élevés, il est vrai avec des retards à la clé pour les visiteurs", ajoute encore Mieke Van Grimberge.

Nos partenaires