Océ supprime 600 emplois

04/07/08 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

En réaction à la crise économique, le fabricant néerlandais d'imprimantes et de copieurs Océ a l'intention de supprimer six cents nouveaux emplois. L'entreprise espère ainsi réaliser des économies de l'ordre de 50 millions d'euros, et ce dès l'année prochaine.

En réaction à la crise économique, le fabricant néerlandais d'imprimantes et de copieurs Océ a l'intention de supprimer six cents nouveaux emplois. L'entreprise espère ainsi réaliser des économies de l'ordre de 50 millions d'euros, et ce dès l'année prochaine.

Océ a annoncé ses intentions après la publication des résultats plutôt décevants du premier trimestre.

"La récession économique s'est également fait sentir sur nos marchés au cours du second trimestre, et a donc influencé nos résultats", a déclaré le Rokus van Iperen, président du conseil d'administration d'Océ, en commentant les chiffres. Selon lui, le ralentissement économique subi par le secteur américain de la construction aurait porté un sérieux préjudice aux ventes.

Si l'on en croit Océ, les suppressions d'emplois se partageront entre tous les pays où Océ exerce ses activités. Des licenciements forcés ne sont pas à exclure.

Située à Bruxelles, la filiale belge du Groupe Océ emploie plus de 380 personnes dans les secteurs de la vente, du marketing et du support des produits et services Océ sur le marché belge et luxembourgeois. On ignore encore pour l'heure si des emplois seront supprimés en Belgique.

En 2008, le programme d'économies devrait permettre de dégager 45 millions d'euros, et en 2009, les économies en frais divers devraient se monter à 20 millions d'euros. Les résultats du fabricant souffrent particulièrement de la récession de l'économie américaine. Au cours du deuxième trimestre 2008, le bénéfice net s'est vu amputé de près de trois quarts de sa valeur, passant ainsi à 5,5 millions d'euros. Quant au chiffre d'affaires trimestriel, il passait dans le même temps à 704,7 millions d'euros, soit une diminution de 9 pour cent environ.

Les résultats étaient nettement en deçà des prévisions des analystes. Cinq analystes avaient escompté une diminution moyenne du bénéfice net d'environ 20 pour cent et selon leurs estimations, la diminution du chiffre d'affaires devait se limiter à cinq pour cent.

Le nouveau programme de licenciement s'ajoute à un premier dégraissage de 350 membres du personnel, un cycle déjà quasiment bouclé. Au cours du premier semestre de cette année, ce programme a permis à Océ d'économiser pas moins de 20 millions d'euros en frais divers.

Source: Belga

Nos partenaires