OBUG : Oracle regrette le report de la fusion

01/04/09 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Le fait que l'un des groupes d'utilisateurs Oracle montre des réticences à fusionner avec ses coreligionnaires n'est évidemment pas passé inaperçu chez Oracle qui, depuis de longs mois, milite - et c'est un understatement - en faveur de la fusion des différents groupes d'utilisateurs belges et néerlandais qui représentent les 'parcs' Oracle, Peoplesoft et JD Edwards essentiellement (Hyperion, par exemple, n'avait pas de groupe d'utilisateurs formel chez nous).

Le fait que l'un des groupes d'utilisateurs Oracle montre des réticences à fusionner avec ses coreligionnaires n'est évidemment pas passé inaperçu chez Oracle qui, depuis de longs mois, milite - et c'est un understatement - en faveur de la fusion des différents groupes d'utilisateurs belges et néerlandais qui représentent les 'parcs' Oracle, Peoplesoft et JD Edwards essentiellement (Hyperion, par exemple, n'avait pas de groupe d'utilisateurs formel chez nous).

Le refus (temporaire ?) de l'OGh hollandais a dès lors suscité une réaction de Johan Doruiter, senior vice-président Iberia & Benelux et managing director d'Oracle Nederland.

"Un groupe d'utilisateurs, actif, est d'une grande importance pour Oracle dans la mesure où il fait office d'antenne entre nous et notre marché. Qui plus est, le groupe d'utilisateurs nous relaie des réactions concrètes sur l'efficacité de nos produits et de notre organisation. Cela nous permet d'adapter notre stratégie et notre tactique et de les aligner sur les désidératas des clients. Un groupe d'utilisateurs robuste et unifié est par ailleurs important pour nos clients dans la mesure où la stratégie Fusion d'Oracle vient renforcer le brassage et le mariage de produits évoluant dans les axes Technology et Applications. Il va de soi, à nos yeux, que nos clients veulent retrouver, au sein d'un groupe d'utilisateurs unifié, l'accompagnement nécessaire pour leur permettre de suivre cette évolution. Nous regrettons dès lors que le comité de direction de l'OGh soit sur le point de formuler une recommandation négative à l'attention de ses membres concernant la fusion de l'OBUG. Nous estimons que les parties concernées doivent tout mettre en oeuvre afin de mettre sur pied un groupe d'utilisateurs unifié et nous espérons qu'elles reconsidérerons la décision qui a été prise".

Nos partenaires