Obama, président de l'ère internet

06/11/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Barack Obama, le président américain nouvellement élu, remercie les 3,1 millions de donateurs, qui lui ont offert conjointement 600 millions de dollars via l'internet.

Barack Obama, le président américain nouvellement élu, remercie les 3,1 millions de donateurs, qui lui ont offert conjointement 600 millions de dollars via l'internet.

Barack Obama a notamment remporté la victoire, parce qu'il a pu injecter le plus d'argent dans sa campagne. Ce fut également le cas de ses prédécesseurs, mais ce qui rend l'approche d'Obama unique, c'est qu'il a eu recours à l'internet pour recueillir des fonds.

Qui plus est, il a exploité la technologie Web 2.0, à savoir des sites web interactifs, où des millions d'utilisateurs sont mis à contribution de manière individuelle. Cela a engendré un effet boule de neige que les adversaires d'Obama n'ont jamais pu contrer avec leurs techniques de recherche de fonds traditionnelles.

Précédemment, d'autres candidats à la présidence comme Al Gore et George W. Bush avaient déjà utilisé l'internet comme moyen de propagande. C'est ainsi qu'en 2004, Bush avait reçu beaucoup de soutien de la part de bloggeurs conservateurs.

Obama a cependant été le premier candidat qui a compris qu'il pouvait aussi collecter de l'argent avec l'internet. Il n'avait d'ailleurs guère le choix. Durant les primaires, les grandes sociétés aux sympathies démocrates avaient surtout supporté la campagne d'Hillary Clinton.

Il exploita donc l'internet pour récolter de petits dons (de 5 à 200 dollars) et a ainsi contourné le plafond des 2.300 euros qui s'applique à chaque donateur individuel. Comme il n'acceptait pas d'argent public, il pouvait aussi se permettre de recevoir des dons sans aucune limite. 90 pour cent de tous les dons reçus étaient inférieurs à 200 dollars.

Obama a surtout fait travailler les autres pour lui. A l'instar de John F. Kennedy qui fut le premier président de l'ère de la télévision - suite au 'débat du siècle' avec Richard Nixon -, Obama peut être qualifié à juste titre de première président de l'ère internet, puisque l'internet lui a permis de récolter pas moins de 600 millions de dollars provenant de 3,1 millions de donateurs internet.

Source: Knack.be

Nos partenaires