Obama devra se désaccoutumer du Blackberry

18/11/08 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Le président nouvellement élu Barack Obama passe pour être asservi au Blackberry. Il devra désormais y renoncer.

Le président nouvellement élu Barack Obama passe pour être asservi au Blackberry. Il devra désormais y renoncer.

Il est quelque peu ironique d'écrire que le candidat de la technologie, Barack Obama, va devoir se débarrasser de son Blackberry et d'autres instruments e-mail personnels. Mais le fait est qu'Obama n'a guère le choix, à moins qu'il n'ait aucun problème avec le fait que tous ses courriels soient lus devant le Congrès (le parlement américain).

C'est qu'à partir du 20 janvier 2009, date à laquelle Obama occupera officiellement le siège de président des Etats-Unis, il sera dépendant du Presidential Records Act, où il est stipulé, entre autres, que l'e-mail du président peut être exigé par le Congrès.

Et puis, il y a bien entendu toute la problématique de la sécurité. Les courriels peuvent être interceptés et les comptes e-mail piratés. La candidate républicaine Sarah Palin a pu le constater au cours de sa campagne: non seulement son compte e-mail a été piraté, mais elle fut également accusée d'avoir utilisé son e-mail personnel pour des affaires d'état, un acte punissable aux Etats-Unis.

Selon The New York Times, Obama ne pourra donc très probablement plus envoyer de courriel en son nom propre, aussi longtemps qu'il sera président. Il espère néanmoins être le premier président américain à disposer d'un ordinateur portable sur son bureau.

Nos partenaires