Nvidia invite les magasins web allemands à accorder la priorité aux joueurs et non aux extracteurs de bitcoins

23/01/18 à 09:06 - Mise à jour à 16:18

En Allemagne, il y a des problèmes au niveau du stock des cartes vidéo, comme l'indique le site web allemand ComputerBase. Nvidia a à présent recommandé aux boutiques web d'accorder la priorité aux joueurs au détriment des extracteurs Bitcoin Gold.

Nvidia invite les magasins web allemands à accorder la priorité aux joueurs et non aux extracteurs de bitcoins

© REUTERS

Les cartes vidéo GTX de Nvidia sont actuellement une denrée rare dans certains magasins web en Allemagne. En raison du grand succès du 'bitcoin mining' (extraction de bitcoins), un seul et même client a en effet commandé une grande quantité de cartes de ce type.

Cent cartes vidéo

Il en résulte que l'été dernier déjà, nombre de boutiques web allemandes ont imposé une limite sur le nombre d'exemplaires de GPU que chaque client était autorisé à acheter. Au fil des mois, le magasin web 'Mindfactory' a modifié cette limite pour la porter de cinq à trois, puis même à deux par client.

Il y avait manifestement une forte demande de la part de clients d'Europe de l'Est. Dans des courriels adressés aux boutiques web, certains clients passaient même des commandes de cent cartes vidéo du même type à la fois.

'Les joueurs d'abord'

Dans un communiqué, le porte-parole allemand de Nvidia, Boris Böhles, a à présent réagi à cette ruée: "Pour Nvidia, les joueurs doivent être prioritaires. Ils constituent le principal groupe-cible de nos produits GeForce. Pour ce qui est du stock de cartes graphiques, nous voulons inviter nos partenaires vendeurs à prendre les mesures nécessaires, afin que les besoins des joueurs soient toujours satisfaits."

Reste à savoir si la recommandation de Nvidia va effectivement améliorer la situation. Beaucoup de magasins ont eux-mêmes déjà fixé des limites. En outre, il est encore et toujours possible de commande dix types de GPU différents. Il faut savoir que les cartes vidéo d'AMD sont aussi touchées par la forte demande en cartes vidéo.

Les boutiques web de notre pays n'ont jusqu'à présent pas encore tiré la sonnette d'alarme. Data News a interrogé quelques distributeurs belges pour connaître leur avis, mais aucun d'eux n'était provisoirement disponible pour des commentaires à ce propos.

'La tendance ne se prolonge pas à notre pays'

Jusqu'à présent, les magasins web de notre pays n'ont pas encore connue de problèmes. Le distributeur Ingram Micro a ainsi expliqué à Data News que l'entreprise observe une plus grande demande au niveau européen. La tendance qui se manifeste en Allemagne, ne se prolonge pour l'instant pas à notre pays: "La forte demande émane principalement d'Europe de l'Est et d'Allemagne, mais cela n'a guère d'impact chez nous", nous a confirmé André Huynen, Senior Marketing Manager chez Ingram Micro Belux. "Nous sommes directement en contact avec Nvidia et nous pouvons donc discuter avec eux de la répartition des stocks au cas où nous aurions besoin de davantage de produits pour des projets spécifiques", a encore ajouté Huynen.

Nos partenaires