Numérisation de la plus ancienne carte de Belgique

06/06/17 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Belga

La plus ancienne carte de Belgique, la carte Villaret, est disponible par voie numérique. La carte, qui porte le nom de l'ingénieur-géographe français Jean Villaret, date de la période 1745-1748, avant même la naissance de notre pays. Elle peut être désormais consultée gratuitement sur geopunt.be.

Numérisation de la plus ancienne carte de Belgique

La carte Villaret remonte à la première moitié du 18ème siècle, longtemps avant la naissance du Royaume de Belgique. © Geopunt

La carte Villaret a été conçue suite à l'une des campagnes de conquête françaises dans nos contrées durant la période 1745-48. Les Français envoyèrent alors chez nous aussi un groupe d'ingénieurs-géographes, afin de cartographier les régions conquises. L'un d'eux s'appelait Jean Villaret, qui s'occupa du territoire allant de Menin-Gand-Tournai jusqu'à celui de Maastricht-Liège. En tout, la carte Villaret se compose de plus de quatre-vingts sous-cartes. "Grâce au souci du détail, elles offrent une vision unique de nos contrées et ce, un quart de siècle avant la carte Ferraris bien connue datant de 1770-1778", affirme l'agence du Patrimoine qui vient à présent de mettre la carte à disposition par voie numérique.

"La carte offre une très belle représentation de notre paysage culturel et de son évolution. Il s'agit là de renseignements particulièrement intéressants pour les chercheurs dans le domaine du patrimoine, les gestionnaires de paysages et de monuments, ainsi que pour les bureaux d'archéologie notamment. Qu'il s'agisse d'exploitation de terres, d'éléments paysagers, de domaines abbatiaux, de zones d'habitation, de routes historiques ou de toponymies, cette carte constitue un réel étalon."

La carte Villaret a été ignorée des années durant chez nous, du fait que toutes ses versions se trouvent dans des collections françaises. Pour les chercheurs français, elle s'avérait moins intéressante et pour les chercheurs belges, sa consultation n'était pas du tout évidente. L'historien récemment décédé Carl Vandenghoer l'avait, il y a deux ans, de nouveau sorti de l'oubli collectif. "C'est lui qui a eu le mérite de cette redécouverte", affirme-t-on à l'agence du Patrimoine.

La carte peut, en tant que donnée ouverte, être consultée sur geopunt.be

Nos partenaires