Numericable entend ouvrir le marché télécom belge

11/09/08 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

Numericable - ex-Coditel - entend ouvrir le marché télécom belge avec une offre 'triple play' agressive.

Numericable - ex-Coditel - entend ouvrir le marché télécom belge avec une offre 'triple play' agressive.

Le groupe télécom français Numericable était depuis 2003 déjà propriétaire de Coditel, mais appose aujourd'hui aussi son nom sur le câblo-opérateur bruxellois. Et de lancer aussitôt une offre 'triple play' qui, selon le frais émoulu CEO Pierre Danon, "propose plus qu'une formule comparable de Belgacom à quasiment moitié prix". Même si cette offre reste limitée aux frontières de son réseau câblé propre (40% de Bruxelles, Wemmel, Drogenbos et une partie du Grand Duché de Luxembourg), Numericable espère qu'il inspirera d'autres acteurs.

Pour 40 euros par mois, vous pourrez appeler sans limite à l'échelle nationale (vers les lignes fixes), regarder 83 stations TV numériques (dont également les canaux HD) et surfer à une vitesse maximale de 100 Mbit. Moyennant un supplément de 20 euros, vous recevrez davantage de stations TV (plus de 140), plus de trafic de données (100 Go au lieu de 30) et vous pourrez appeler sans limite les lignes fixes dans 42 pays.

Une extension vers les autres régions belges s'avère particulièrement difficile. Telenet est en effet déjà propriétaire du câble flamand, alors qu'en Wallonie, c'est Voo qui fait la pluie et le beau temps. A ce propos, Pierre Danon a déclaré que Numericable "suit attentivement l'évolution de Voo", que son groupe "est particulièrement patient", et que sa porte est toujours ouverte aux négociations.

L'offre 'triple play' vise le marché résidentiel. Les clients professionnels seront à l'avenir très probablement desservis par Completel, une acquisition française. "En fin de compte, Completel ciblera également le marché professionnel belge, mais nous devons avant tout encore envisager toutes les possibilités", a conclu Danon.

Nos partenaires