Numeri'zik: radios on-line pour entreprises

10/05/12 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Datanews

Il est des passions qui reviennent tels un boomerang. Fana de radio et de musique depuis son plus jeune âge, Guillaume Tilleul a fait, pendant quelques années, un détour par l'IT, travaillant d'abord pour des PME et ensuite 8 ans chez IBM, au poste d'administrateur système puis de gestionnaire de comptes (service technique).

Numeri'zik: radios on-line pour entreprises

Il est des passions qui reviennent tels un boomerang. Fana de radio et de musique depuis son plus jeune âge, Guillaume Tilleul a fait, pendant quelques années, un détour par l'IT, travaillant d'abord pour des PME et ensuite 8 ans chez IBM, au poste d'administrateur système puis de gestionnaire de comptes (service technique).

C'est au détour d'un projet que son "dada" l'a rattrapé. Fusionnant compétences en nouvelles technologies et amour des ondes, il a décidé, en 2010, de lancer une start-up dédiée à la création de radios on-line pour entreprises.

"Les outils existants sur le marché étaient trop chers et les petites solutions n'étaient pas adaptées au monde des entreprises. J'ai donc décidé de développer mon propre logiciel et du matériel dédié", déclare Guillaume Tilleul. Entre-temps, son logiciel de programmation Robotstream a séduit la Rtbf qui l'utilise pour ses 7 radios Internet.

Mais Numeri'zik est plus qu'un fournisseur de logiciels dédiés. "Je suis et je reste un créateur de radios", souligne Guillaume Tilleul. Au-delà de la réalisation technique, la mise en oeuvre et la gestion de projet incluent la préparation et l'offre de contenus. La start-up propose donc un catalogue de flux musicaux (d'autres contenus tels que JT ou horoscopes sont envisagés) et l'ajout de contenus personnalisés, créés soit sur base du matériel (textes, interviews...) fourni par le client, soit via une production originale sur site.

Pour baliser son projet, Guillaume Tilleul est passé par un Boostcamp du MIC de Mons (où il a décroché, en juin 2010, le prix B2B). Sa cible initiale était le monde des PME. Assez rapidement toutefois, il s'est rendu compte que ce créneau du marché belge n'était pas encore prêt pour des webradios.

Par contre, l'intérêt spontané est venu de grandes sociétés (bPost, Belgacom, Proximedia...), curieuses de découvrir le potentiel de ce média pour leur stratégie de communication interne. Numeri'zik s'est donc lancée dans le démarchage de cette clientèle, sans pour autant renoncer à séduire, sans doute dans un deuxième temps, le monde des PME.

Pour faire face aux cycles de décision, parfois fort longs du côté des grandes entreprises, Numeri'zik a identifié une autre cible potentielle- celle des commerces de proximité- qui pourrait déboucher sur des contrats à plus court terme. Pour concrétiser ce nouvel axe, aidée de coachs (Idealy, La Maison de l'Entreprise) co-financés par le programme DIV Dragons, Numeri'zik a initié un tour de table financier.

Les capitaux, qui devraient venir tant du privé que du public, serviront notamment à constituer une première petite équipe incluant entre autres un responsable commercial et un installateur sur site.

Passeport Dénomination: Numeri'zik Siège: Ghislenghien Année de création: fin 2010 Effectifs: 2 personnes (bientôt 5) Financement: fonds propres; premier tour de table en cours www.numerizik.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires