Nuance rachète Dictaphone, le descendant de L&H

09/02/06 à 00:00 - Mise à jour à 08/02/06 à 23:59

Source: Datanews

Le fournisseur international de solutions vocales et d'imagerie Nuance reprend Dictaphone pour 357 millions de dollars. Dictaphone est un descendant direct de l'entreprise Lernout & Hauspie disparue.

Nuance Communications, spécialiste dans les solutions vocales et d'imagerie, est le résultat d'une fusion entre Nuance Communications et Scansoft. Cette dernière entreprise avait déjà repris des éléments de l'entreprise flamande Lernout & Hauspie (L&H) qui avait fait faillite. Aujourd'hui, Nuance rachète les activités de Dictaphone, dérivée de L&H après la faillite.Dictaphone, dont le siège central se situe aux Etats-Unis et qui possède notamment une filiale en Belgique (Diegem), avait précédemment déjà vendu sa division call recording. Les activités restantes, que Nuance absorbe donc, concernent la technologie vocale pour le secteur de la santé. Grâce à ce rachat, Nuance affirme vouloir occuper une place en vue dans ce secteur, où l'on dépense annuellement, selon une estimation, quelque 15 milliards de dollars dans la technologie de reconnaissance vocale. A l'échelle mondiale, Dictaphone possède quelque 4.000 clients dans le secteur de la santé.Nuance versera 357 millions de dollars au comptant pour Dictaphone, ce qui est relativement cher, selon les experts. Pour 2006, Nuance table sur une hausse de son chiffre d'affaires de 80 à 85 millions de dollars et pour 2007 de 180 à 200 millions de dollars. Les 300 collaborateurs de Dictaphone, dont la plupart sont des ex-employés de L&H, passeront tous chez Nuance. En Belgique, Nuance occupera ainsi 120 collaborateurs.

Nos partenaires