Novell Belgique: c'est fini. en tant qu'entité autonome

21/06/07 à 00:00 - Mise à jour à 20/06/07 à 23:59

Source: Datanews

Novell Belgique passe désormais dans le giron Benelux et sera dirigée à partir des Pays-Bas. La principale conséquence pour les clients belges est le départ de la 'country manager', Lut Wilms.

En raison d'une réorganisation au sein de Novell, Novell Belgique et Luxembourg cesse d'être une filiale à part entière. Même si le bureau de vente bruxellois reste en place, il passe à présent sous pavillon Benelux et sera désormais dirigé à partir des Pays-Bas. Lut Wilms, la 'country manager', en paie les pots cassés et s'en va.Wilms ne prend pas les choses trop au tragique. "Je partirai plus tôt en vacances, ce qui n'est pas plus mal", déclare-t-elle en riant. Mais d'enchaîner quand même: "Je regrette personnellement que Novell perde la face en Belgique. Nous avions tellement investi dans sa visibilité, dans son image chez nous. Et puis il y a cette nouvelle qui tombe comme un couperet: ce n'est pas facile. Cela ne fera en tout cas aucun bien à la société."Pour ce qui est de ses futurs projets de carrière, elle estime qu'il est encore un peu tôt. "Mais je resterai certainement dans le secteur IT", insiste-t-elle. Dans une [interview récente accordée à Data News], Wilms déclarait: "Je rêve encore et toujours de m'occuper davantage de l'aspect exploitation, pas tellement de la vente, mais plutôt de la radiographie de l'entreprise, des rachats, de la consultance, de la gestion des changements et des risques, avec éventuellement une fonction au conseil d'administration." Lorsque nous lui rappelons ces mots, elle confirme: "Je le veux encore toujours, même si je ne sais pas de quoi demain sera fait."

Nos partenaires