Nouvel avis de tempête pour les fournisseurs de télécoms

19/07/12 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

Source: Datanews

Les marges de certains fournisseurs de télécoms comme Ericsson, Alcatel et ZTE sont de nouveau sous forte pression.

Nouvel avis de tempête pour les fournisseurs de télécoms

Les marges de certains fournisseurs de télécoms comme Ericsson, Alcatel et ZTE sont de nouveau sous forte pression.

Le suédois Ericsson, le plus gros fournisseur de réseaux mobiles, a vu son bénéfice fondre de plus de moitié (-63%) au deuxième trimestre pour atteindre à peine 140 millions d'euros. Son CEO, Hans Vestberg, concède que "le secteur est dans une situation difficile". Le chiffre d'affaires est resté quasiment stable. Curieusement, les recettes du département "Global services" sont maintenant presque aussi élevées que celles du département réseaux. Chez nous, Ericsson propose des services de réseaux mobiles pour Mobistar.

Au début de cette semaine, Alcatel-Lucent avait déjà lancé un avertissement sur ses bénéfices. Au deuxième trimestre, il devait en effet subir une perte opérationnelle de 40 millions d'euros. Il n'est plus question de la marge bénéficiaire croissante tant annoncée. Alcatel-Lucent annoncera ses résultats le 26 juillet.

Le fournisseur chinois ZTE, qui représente avec Huawei un gros concurrent d'Ericsson et d'Alcatel-Lucent, avait lui aussi déjà surpris les spécialistes quelques jours auparavant en annonçant que sa marge brute baisserait de plus de 80 pour cent au deuxième trimestre. ZTE est le fournisseur de Base. Comme on le sait, cette division représente une vitrine pour KPN. Huawei est le fournisseur de Belgacom et Mobistar.

Orange, la société mère de Mobistar, utilise aussi bien des équipements Alcatel-Lucent que des équipements Huawei. Au début de ce mois, l'opérateur a subi une énorme panne de plus de 12 heures. Point intéressant : Orange a lui-même expliqué dans une vidéo sur YouTube ce qui s'est passé exactement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires