Nouveau record de plaintes reçues par le médiateur télécoms

15/06/10 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Source: Datanews

Le service de médiation en télécommunications a enregistré en 2009 pas moins de 23.964 plaintes. Voilà ce qui ressort du rapport annuel de 2009. En 2008, il en avait reçu un peu moins, à savoir 23.829. En 5 ans, le nombre de plaintes dans le secteur télécoms a donc doublé dans notre pays, puisqu'en 2004, le médiateur en avait recensé 12.724. Ce qui est singulier, c'est que la liste des plaintes a grossi du côté flamand, alors qu'elle a diminué du côté francophone. "Pour la première fois, l'on a enregistré une évolution différentes selon la langue", déclare le médiateur. En Flandre, le nombre de plaintes a grimpé de 13.434 en 2008 à 14.791 en 2009. Il s'agit là d'une croissance de 10 pour cent. Le nombre de plaintes francophones a lui baissé de 11 pour cent pour passer de 10.395 en 2008 à 9.173 en 2009.

Nouveau record de plaintes reçues par le médiateur télécoms

Le service de médiation en télécommunications a enregistré en 2009 pas moins de 23.964 plaintes. Voilà ce qui ressort du rapport annuel de 2009. En 2008, il en avait reçu un peu moins, à savoir 23.829. En 5 ans, le nombre de plaintes dans le secteur télécoms a donc doublé dans notre pays, puisqu'en 2004, le médiateur en avait recensé 12.724.

Ce qui est singulier, c'est que la liste des plaintes a grossi du côté flamand, alors qu'elle a diminué du côté francophone. "Pour la première fois, l'on a enregistré une évolution différentes selon la langue", déclare le médiateur. En Flandre, le nombre de plaintes a grimpé de 13.434 en 2008 à 14.791 en 2009. Il s'agit là d'une croissance de 10 pour cent. Le nombre de plaintes francophones a lui baissé de 11 pour cent pour passer de 10.395 en 2008 à 9.173 en 2009.

C'est surtout à propos des opérateurs mobiles que la croissance du nombre de plaintes a été enregistrée quasi exclusivement du côté flamand. Le service de médiation a en effet recensé une forte hausse des plaintes relatives à Mobistar (+ 29,46 pour cent) et à Proximus (+28,59 pour cent). Tel fut le cas aussi, mais dans une moindre mesure, de Base (+8,48 pour cent) et de Telenet (+6,57 pour cent).

"Ces plaintes portent encore et toujours en grande partie sur les coûts de résiliation en cas de rupture de contrat, et sur les services SMS payants." Le service de médiation pointe aussi du doigt les risques de l'internet mobile et ceux encourus par les mineurs d'âge.

Chez KPN-Tele2 (-37,32 pour cent), Scarlet (-24,5 pour cent) et Belgacom (-15,81 pour cent), l'on a par contre recensé une réduction du nombre de plaintes.

En outre, le service indique aussi que dans 93,27 pour cent des problèmes traités, un arrangement à l'amiable a été trouvé. Si l'on y ajoute les recommandations faites par le service de médiation et acceptées par les opérateurs, l'on en arrive à 94,26 pour cent.

Source: Belga

Nos partenaires