Nous sommes plus performants avec un smartphone à portée de main

13/01/15 à 14:16 - Mise à jour à 14:15

Que se passe-t-il, lorsqu'on n'a pas son smartphone à portée de la main? L'on est non seulement inaccessible, mais aussi moins performant dans le travail.

Nous sommes plus performants avec un smartphone à portée de main

© iStock

'Cell phone separation', voilà comment des chercheurs de l'université américaine du Missouri appellent ce phénomène, comme si c'était un syndrome. Se détacher de son téléphone mobile peut avoir de sérieuses conséquences psychologiques et physiologiques, selon eux. Les cobayes humains qui ont dû céder leur smartphone, ont effectivement fait moins bien aux tests et affichèrent davantage de stress.

Mots croisés

Les sujets d'expérience devaient remplir une grille de mots croisés à deux reprises. La première fois, ils furent autorisés à garder leur smartphone, mais pas la seconde fois. Dans la deuxième situation, les chercheurs appelèrent l'appareil du sujet d'expérience, lequel pouvait l'entendre sonner, mais sans pouvoir y répondre.

A chaque fois, leur pouls et leur pression artérielle furent mesurés. Ils durent aussi signaler s'ils se sentaient stressés ou non, lorsqu'ils remplissaient la grille de mots croisés.

Chez ceux qui n'avaient pas leur smartphone, le pouls et la pression artérielle ont sensiblement augmenté. Ils avouèrent aussi être plus stressés que quand ils avaient leur téléphone avec eux. Leur score au test des mots croisés régressa.

Prolongement

"Ces résultats suggèrent que le smartphone peut être d'une certaine manière un prolongement de nous-mêmes. En son absence, nous sommes moins sûrs de nous et nous développons des réactions physiologiques négatives", déclare Russell Clayton, responsable de la recherche.

Les scientifiques recommandent par conséquent de garder le smartphone avec soi dans des situations exigeant beaucoup de concentration, comme par exemple en cas de participation à une réunion, de réalisation d'un important travail ou de passage d'un examen. (IPS)

En savoir plus sur:

Nos partenaires