Nominations à la direction de l'IBPT: une affaire politique

22/05/09 à 11:05 - Mise à jour à 11:04

Source: Datanews

Ce sont les cinq partis formant le gouvernement qui vont choisir les quatre directeurs de l'Institut Belge des services Postaux et des Télécommunications (IBPT). Il est possible que la décision se fasse encore attendre jusqu'au début du mois de juin.

Ce sont les cinq partis formant le gouvernement qui vont choisir les quatre directeurs de l'Institut Belge des services Postaux et des Télécommunications (IBPT). Il est possible que la décision se fasse encore attendre jusqu'au début du mois de juin.

Un jury indépendant a reçu pour mission de coucher neuf noms sur papier, à savoir trois noms pour la fonction supérieure, plus trois noms francophones et trois noms néerlandophones. En fin de compte, ce sont sept noms qui ont été transmis à Selor, le bureau de recrutement pour le gouvernement fédéral. Dans le rapport circonstancié élaboré par le jury, on trouve aussi une proposition fondée à propos des quatre personnes appelées à diriger l'IBPT ces six prochaines années.

Cette proposition doit à présent être débattue par les partis constituant le gouvernement fédéral. "Le hic, c'est qu'il y a cinq partis et seulement quatre nominations. Quelqu'un devra donc porter deux casquettes", explique un spécialiste. Il faudra donc attendre encore quelque peu avant qu'une décision ne soit prise.

Nos partenaires