Nokia utilise des drones pour inspecter le réseau

09/07/15 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Source: Datanews

Nokia a réalisé un test à Dubaï dans le cadre duquel il inspectait une antenne émettrice à l'aide d'un drone. Cette nouvelle façon de procéder devrait rendre les contrôles plus rapides et plus sûrs.

Nokia utilise des drones pour inspecter le réseau

. © Nokia

Le drone a été utilisé pour effectuer un contrôle au Dubai International Stadium qui, à intervalles réguliers, doit traiter le trafic de données de 25 000 visiteurs. Le mini-hélicoptère sans pilote a réalisé des analyses et des tests automatisés en vue d'optimaliser le réseau. L'opération a également permis de contrôler si certaines fréquences étaient influencées par les arbres et s'il y a suffisamment de courant pour franchir certaines distances.

Ce test a été réalisé sur le réseau de l'opérateur local Du. D'après Nokia, il est plus rapide d'utiliser un drone que de laisser un être humain parcourir les distances à pied (et de grimper).

Certes, les drones ne sont pas capables d'effectuer toutes les tâches, mais ils permettent aux hommes de devoir moins souvent se rendre en hauteur. L'entreprise envisage également d'utiliser ces appareils dans le cadre de la surveillance, un technicien s'occupant de l'installation physique, tandis qu'un autre peut la contrôler à distance grâce à un drone. Notons que les drones sont tout particulièrement une alternative plus sûre en cas de mauvaises conditions météorologiques.

Belgique

Dans l'édition de juin de Data News, vous aviez déjà pu lire que différents acteurs tels que DHL, Securitas, mais aussi des entreprises de construction comme Bouwgroep Willemen souhaitent recourir à des drones professionnels. L'objectif est qu'un cadre légal voie le jour en Belgique au cours de cet automne ou au plus tard d'ici la fin de l'année afin de réglementer l'usage professionnel de ce type d'appareils.

En savoir plus sur:

Nos partenaires