Nokia supprime sa caméra VR

10/10/17 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

Source: Datanews

Nokia ne développera plus l'OZO, sa caméra de réalité virtuelle. 310 personnes perdront ainsi leur emploi.

Nokia supprime sa caméra VR

Nokia OZO © .

Les licenciements toucheront surtout le siège central finnois de l'entreprise, mais aussi les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. L'ensemble de la division occupe actuellement 1.090 personnes, soit un pour cent de l'ensemble du personnel qui est de 102.000 employés. La division se focalisera davantage sur les appareils de santé numériques et les licences relatives à la marque et aux brevets de Nokia.

Ces dernières années, Nokia s'est concentrée essentiellement sur l'infrastructure télécom. L'OZO est apparue il y a un an en tant que projet secondaire de l'activité 'digital media', une branche auxiliaire donc que l'entreprise espérait voir croître. La caméra coûtait quelque 45.000 dollars et pouvait être utilisée pour des films et jeux en 3D que les utilisateurs pouvaient alors visionner au moyen d'un casque VR.

La raison principale de l'interruption de la caméra VR réside dans le fait que le développement de ce support de réalité virtuelle se déroule plus lentement que prévu, selon Nokia par voie de communiqué. Voilà pourquoi l'entreprise veut y renoncer. Elle compte cependant faire face à ses obligations vis-à-vis de la clientèle existante. Il est très probable qu'elle veuille ainsi indiquer qu'elle continuera à offrir un support (technique) à tous ceux et toutes celles qui ont déjà acheté ce type de caméra.

Il y a un an, l'OZO avait pourtant encore été étoffée. Découvrez ici le compte-rendu vidéo lors d'IBC 2016 mettant en scène Jyri Huopaniemi de Nokia.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos