Nokia Siemens Networks table sur une "croissance très faible du marché"

03/04/07 à 00:00 - Mise à jour à 02/04/07 à 23:59

Source: Datanews

Pour ne pas parler de croissance nulle, l'entreprise fusionnée Nokia Siemens Networks a qualifié ses prévisions de croissance de "faibles" à "très faibles".

C'est le week-end dernier, le 1er avril, que l'entreprise fusionnée Nokia Siemens Networks (la combinaison de Networks Business Group de Nokia et de Siemens Communications), spécialisée dans les services de communication pour entreprises, a démarré ses activités. A l'entendre, l'entreprise fait partie du top trois mondial en tenant compte du chiffre d'affaires combiné pro forma de 2006 (17,1 milliards d'euros). Elle compte quelque 600 clients dans 150 pays. "Alors que nous sommes dès le début l'une des plus grandes entreprises dans ce secteur, notre objectif est clair: devenir le numéro un", y affirme-t-on avec ambition.2007 sera en tout cas une année difficile car le marché est plutôt calme. "Nous tablons sur une croissance très faible du marché des infrastructures tant fixes que mobiles et des services apparentés. Précédemment, Nokia avait déjà évoqué une croissance réduite."

Nos partenaires