Nokia Siemens Networks ne trouve pas d'acheteur

27/06/11 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Datanews

La co-entreprise (joint venture) conclue entre Nokia et Siemens ne trouve pas de repreneur. Gores et Platinum Equity y auraient renoncé, selon The Wall Street Journal.

Nokia Siemens Networks ne trouve pas d'acheteur

La co-entreprise (joint venture) conclue entre Nokia et Siemens ne trouve pas de repreneur. Gores et Platinum Equity y auraient renoncé, selon The Wall Street Journal.

Nokia et Siemens auraient mis au frigo leur projet de vendre une participation majoritaire de leur co-entreprise. Voilà ce qu'annonce The Wall Street Journal sur base de "sources proches du dossier". D'après le journal, cette décision a été prise, parce que les actionnaires ne sont pas parvenus à attirer des candidats acheteurs pour prendre le contrôle de Nokia Siemens Networks (NSN). Les partenaires existants - Nokia et Siemens y détiennent chacune 50% - examineraient par conséquent la possibilité d'injecter eux-mêmes de l'argent supplémentaire dans l'entreprise. Cela s'avère nécessaire pour rentabiliser cette dernière, quand même le numéro 2 mondial en réseautique sans fil. Depuis sa création en 2007, Nokia Siemens Networks n'a réussi à engranger du bénéfice que pendant à peine deux trimestres.

Des négociations avec un consortium d'investisseurs tels Gores Group et Platinum Equity n'auraient rien donné. Précédemment, un autre groupe constitué de Kohlberg Kravis Roberts & Co (KKR) et de TPG Capital avait lui aussi abandonné la partie. The Wall Street Journal estime cependant encore possible que des acteurs 'private equity' puissent prendre une participation minoritaire dans NSN. Toujours selon le journal, Siemens serait particulièrement frustrée de l'évolution de cette affaire et envisagerait par conséquent de prendre elle-même le contrôle de l'entreprise.

Par ailleurs, cela fait quasiment un an que les mêmes noms sont cités dans des rumeurs relatives à des investissements supplémentaires et/ou au rachat de NSN.

En savoir plus sur:

Nos partenaires