Nokia rachète la participation de Siemens dans Nokia Siemens Networks

01/07/13 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Datanews

Nokia met 1,7 milliard d'euros sur la table pour racheter les actions de Siemens dans la co-entreprise Nokia Siemens Networks.

Nokia rachète la participation de Siemens dans Nokia Siemens Networks

Nokia met 1,7 milliard d'euros sur la table pour racheter les actions de Siemens dans la co-entreprise Nokia Siemens Networks.

La vente de la participation de Siemens dans NSN n'est pas une surprise. Il y a deux semaines déjà, l'on avait appris que l'entreprise négociait avec des investisseurs à propos d'un rachat. Siemens entend dorénavant se focaliser sur ses activités de base dans les domaines de la gestion de l'énergie, de l'industrie & de l'infrastructure, ainsi que des soins de santé.

La vente a déjà été approuvée par le conseil d'administration de Nokia et par les comités de gestion de Siemens, mais elle doit encore passer par le processus de régulation. La transaction devrait être entérinée d'ici le troisième trimestre.

"Nokia Siemens a amélioré ses performances opérationnelles et financières de manière structurelle", déclare Stephen Elop, président et CEO de Nokia, dans un communiqué. "En outre, Nokia Siemens Networks a acquis une position de leader incontestable en LTE, ce qui génère des possibilités de croissance attrayantes." Elop ajoute vouloir ainsi créer une plus-value pour les actionnaires de Nokia.

Nokia Siemens Networks avait entamé ses activités le 1er avril 2007. Les deux entreprises y détenaient chacune 50 pour cent des actions. L'expérience combinée des deux entreprises a fait de NSN un acteur important sur le marché télécoms.

Mais pour rester saine au niveau financier, l'entreprise a été obligée de se restructurer fortement l'an dernier, ce qui a coûté leur place à dix-sept mille collaborateurs cette année, soit un tiers du personnel. En Belgique aussi, les activités ont sérieusement régressé ces derniers temps. Sur les quatre filiales occupant 800 personnes, il y a encore quelques années, il n'en reste en effet plus qu'une seule, située à Herentals, où ne travaillent plus que 150 personnes.

Nos partenaires