Nokia nie vouloir se débarrasser de Symbian

12/08/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Cela n'a beau être que des rumeurs, elles se font néanmoins insistantes: Nokia envisagerait de renoncer à son système d'exploitation pour téléphones mobiles, Symbian, et de le remplacer par sa propre plate-forme tablette Maemo. C'est faux, réagit Nokia.

Cela n'a beau être que des rumeurs, elles se font néanmoins insistantes: Nokia envisagerait de renoncer à son système d'exploitation pour téléphones mobiles, Symbian, et de le remplacer par sa propre plate-forme tablette Maemo. C'est faux, réagit Nokia.

Cette fois, c'était dans la version allemande du Financial Times que des sources déclaraient que Symbian était condamné à mort, alors même que le responsable de Symbian, David Wood, avait fin mai encore infirmé ce genre de rumeurs.

Symbian ne pourrait pas rivaliser avec les plates-formes smartphone de RIM (Blackberry) et d'Apple (iPhone). Maemo, un système d'exploitation pour tablettes Nokia, basé sur Debian Linux, le pourrait lui. Qui plus est, le lancement d'un téléphone intelligent équipé de Maemo ne serait plus qu'une question de semaines. L'an dernier, Symbian avait été entièrement racheté par Nokia, puis transformé en 'open source'.

Les rumeurs s'amplifièrent encore, lorsqu'il apparut que Nokia était sur le point d'annoncer une collaboration avec Microsoft à propos de l'intégration d'Office à ses téléphones intelligents.

A toutes ces rumeurs, Nokia réagit fermement en déclarant qu'elle continuera à supporter Symbian. Elle admet cependant qu'il "n'y a pas qu'un seul environnement logiciel qui réponde aux besoins des consommateurs et du marché". Nokia pense effectivement utiliser Maemo pour ses appareils plus sophistiqués, tout en soulignant "qu'il n'y a là rien de nouveau sous le soleil".

Nos partenaires