Nikon a des vues sur Metris

04/06/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

La société japonaise Nikon, bien connue pour ses appareils photo, souhaite racheter le spécialiste louvaniste de systèmes de mesure Metris. Le conseil d'administration de Metris et Bart Van Coppenolle, son CEO, soutiennent l'offre.

La société japonaise Nikon, bien connue pour ses appareils photo, souhaite racheter le spécialiste louvaniste de systèmes de mesure Metris. Le conseil d'administration de Metris et Bart Van Coppenolle, son CEO, soutiennent l'offre.

Le sort en est jeté: Nikon propose 5,5 euros par action, ce qui représente une offre totale de 69 millions d'euros. Nikon reprendrait aussi les 87 millions d'euros de dettes de l'entreprise. Depuis la semaine dernière, le cours de l'action Metris était suspendu en raison des rumeurs de reprise.

Nikon entend mettre la main sur un minimum de 85 pour cent des actions de Metris. Comme la loi le prévoit, il s'ensuivra une offre de rachat. Le conseil d'administration de Metris et Bart Van Coppenolle, son CEO, soutiennent l'offre. En outre, cinq actionnaires, qui représentent conjointement 20 pour cent des actions de Metris, se sont engagés à vendre leurs actions à Nikon.

Nikon motive son offre de reprise en se référant aux avantages synergétiques possibles entre les deux entreprises. Metris propose des systèmes de mesure optiques tridimensionnels et est surtout active dans les secteurs automobile et aéronautique, tandis que Nikon possède une grande part du marché des instruments de mesure de haute précision, surtout dans le domaine des composants électroniques. La combinaison des produits de chaque entreprise élargira sensiblement la gamme et, partant, la clientèle de Nikon, selon la société japonaise. Il est aussi question de complémentarité au niveau géographique.

Pour l'offre publique, une période de 4 semaines est prévue à partir du moment où la CBFA a approuvé le prospectus ad hoc. Si l'offre publique aboutit, Metris deviendra une filiale de Nikon.

Quelque 70 personnes travaillent à Louvain, où est installé le siège de Metris. L'entreprise dispose aussi de filiales au Royaume-Uni, en Italie, aux Etats-Unis, au Canada et en Chine, ainsi que d'un réseau mondial de bureaux de vente et de services en Europe, en Asie et aux Etats-Unis. Au niveau mondial, l'entreprise occupait 544 personnes, fin de l'an dernier.

Source: Belga

Nos partenaires