Nexans épargnerait la Belgique

16/10/13 à 11:54 - Mise à jour à 11:54

Source: Datanews

La perte nette d'emplois dans les filiales belges de l'expert français en câbles à fibre optique Nexans serait relativement limitée.

Nexans épargnerait la Belgique

La perte nette d'emplois dans les filiales belges de l'expert français en câbles à fibre optique Nexans serait relativement limitée.

Voilà ce que déclare Bart Deceukelier, représentant syndical de CSC Metea, dans une réaction à l'importante restructuration au sein de l'entreprise.

Dans la filiale de Charleroi, une ligne de production va disparaître, alors que celle de Dour en accueillera une supplémentaire. Selon Deceukelier, sept emplois seront supprimés à Charleroi, alors que Dour verra ses effectifs croître d'une dizaine de personnes du fait que la filiale va reprendre une ligne de production de l'usine située à Mönchengladbach en Allemagne.

De plus, quelques licenciements sont prévus au sein des services administratifs, comme par exemple à Buizingen, mais "l'impact sera relativement limité". Deceukelier ne peut cependant pas encore citer de chiffre global pour la Belgique. Chez nous, Nexans occupe 1.100 personnes réparties sur plusieurs sites.

Le syndicaliste ajoute encore que Nexans va fermer une filiale complète à Lyon, en France.

C'est hier mardi que Nexans a annoncé une réorganisation à l'échelle européenne qui devrait toucher surtout la France, l'Allemagne, la Suisse, l'Italie et la Belgique. Les mesures prises entraîneraient la perte de 468 emplois (dont 206 en France), mais aussi le transfert de 462 autres postes de travail et la création de 39 nouveaux postes.

Nexans opère sur un marché confronté à "plusieurs grands défis", a expliqué la multinationale ce mardi.

"Tel est particulièrement le cas en Europe, où un manque de croissance, une surcapacité et une concurrence féroce font que les entreprises du groupe doivent envisager des mesures pour faire face à la situation."

En savoir plus sur:

Nos partenaires