Newtel rachète son homologue Sella en faillite

10/03/06 à 00:00 - Mise à jour à 09/03/06 à 23:59

Source: Datanews

L'intégrateur bruxellois de réseaux Newtel reprend les contrats de maintenance et les actifs de Sella Corporation, une entreprise de Londerzeel déclarée en faillite, fin janvier, après plusieurs années difficiles.

Newtel reprendra les contrats d'entretien de Sella, ainsi que ses actifs. L'intégrateur bruxellois de réseaux affirme que ce rachat cadre entièrement avec ses projets de développement. C'est que l'entreprise a nettement crû ces dernières années, notamment de pas moins de 50 pour cent en 2005. Il convient d'ajouter ici que la hausse du chiffre d'affaires est en grande partie due à la reprise de l'intégrateur Muxum. Newtel enregistre aujourd'hui un chiffre d'affaires de 6,5 millions d'euros et est rentable. L'entreprise avait cependant prévu un chiffre d'affaires compris entre 7 et 7,5 millions d'euros, mais comme Muxum a perdu son principal client Belgacom (à qui elle transférait pas mal d'équipement en tant que distributeur), cet objectif n'a pas été atteint.Newtel indique clairement vouloir poursuivre le support de la clientèle de Sella. En tant qu'intégrateur réseau de solutions tant classiques qu'IP, l'entreprise est en tout cas ainsi bien positionnée. Elle conçoit, produit et gère des réseaux voix et données pour les entreprises. Les activités de maintenance de Sella devraient rapporter à Newtel de 100.000 à 200.000 euros cette année.De son côté, Sella Corporation de Londerzeel éprouvait des difficultés depuis des années déjà. Fin 2003, début 2004, elle avait tout juste réussi à maintenir la tête hors de l'eau grâce à un accord juridique et à un plan de paiements échelonnés. En janvier de cette année, elle avait finalement dû se résoudre à jeter l'éponge.

Nos partenaires