Neuf ambassades japonaises piratées

26/10/11 à 13:29 - Mise à jour à 13:29

Source: Datanews

Des pirates se sont attaqués à neuf ambassades et consulats japonais. L'été dernier, leurs ordinateurs ont été contaminés par un virus. L'ambassade japonaise à La Haye faisait partie des victimes.

Neuf ambassades japonaises piratées

Des pirates se sont attaqués à neuf ambassades et consulats japonais. L'été dernier, leurs ordinateurs ont été contaminés par un virus. L'ambassade japonaise à La Haye faisait partie des victimes. Les cyber-assaillants s'en seraient pris aussi aux représentations nippones aux Etats-Unis, en Chine, en France, au Canada, en Corée du Sud et à Myanmar, peut-on lire dans le journal japonais Yomiuri Shimbun. L'on ne sait pas si les pirates ont pu faire main basse sur des informations.

Cette nouvelle succède à celle d'hier mardi, selon laquelle des pirates auraient tenté de pénétrer dans les ordinateurs de parlementaires japonais. Ils auraient ainsi réussi à lire les courriels des politiciens pendant un mois. Les pirates semblaient rechercher des renseignements sur la politique étrangère et la stratégie de défense du Japon, selon le journal Asahi Shimbun.

L'entreprise de défense Mitsubishi Heavy Industries aurait également été attaquée. Les pirates y auraient entre autres dérobé des informations à propos d'avions de combat et d'hélicoptères achetés par le Japon.

Les pirates pourraient avoir des liens avec la Chine. Des cyber-attaques avaient déjà été perpétrées contre l'Australie et la France au début de l'année. A l'époque aussi, un doigt accusateur avait été pointé vers la Chine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires