Nettement plus de startups en Flandre qu'en Wallonie

28/07/17 à 09:19 - Mise à jour à 09:17

La Flandre compte proportionnellement davantage de startups (71,2 pour cent) que la Wallonie et la Région Bruxelles Capitale. Voilà ce que met en évidence le Baromètre Numérique 2017 qui cartographie pour la première fois la fondation et le développement des startups en Belgique.

Nettement plus de startups en Flandre qu'en Wallonie

La Belgique des start-up. © DR

Il n'existe aucun consensus international pour définir ce qu'est une startup. Le Baromètre Numérique 2017 définit pour sa part la startup comme une petite entreprise créée il y a moins de quatre ans et ayant au cours de cette période enregistré un chiffre d'affaires annuel de 25.000 euros et une augmentation de capital de 50.000 euros. Comme les données les plus récentes en la matière datent de 2015 et qu'il convient donc dans le cadre de cette définition de remonter quatre ans en arrière, les chiffres du Baromètre correspondent en fait à la situation de 2011.

On apprend ainsi que 71,2 pour cent des 3.119 startups actives en Belgique se trouvaient en Flandre contre 19,2 pour cent en Wallonie et 9,7 pour cent seulement dans la Région Bruxelles Capitale.

Le degré de survie des startups chute assez rapidement. Sur l'ensemble des startups créées en 2009, 76,3 pour cent étaient encore actives en 2010, et 52,6 pour cent en 2011. Cette évolution correspond au cycle de vie d'une entreprise, dont les premières années sont déterminantes pour sa subsistance. A l'époque, c'étaient les startups actives dans les télécommunications qui semblaient avoir sensiblement plus de chances de survie que celles des autres secteurs.

Nos partenaires