Nettement plus de contrôles sur les logiciels d'entreprise illégaux

14/03/14 à 12:23 - Mise à jour à 12:23

Source: Datanews

La BSA | The Software Alliance effectue des contrôles dans les entreprises. L'année dernière, elle a récolté ainsi 84 pour cent d'argent en plus dans des entreprises qui utilisent des logiciels illégaux.

Nettement plus de contrôles sur les logiciels d'entreprise illégaux

La BSA | The Software Alliance effectue des contrôles dans les entreprises. L'année dernière, elle a récolté ainsi 84 pour cent d'argent en plus dans des entreprises qui utilisent des logiciels illégaux.

Le groupe opère au nom d'éditeurs de software tels Adobe, Apple, Autodesk, Symantec, Parallels, Oracle et Microsoft. Il contrôle les entreprises quant à l'utilisation de logiciels pirates avec de fortes amendes à la clé.

La plus forte amende qu'une entreprise belge a dû payer pour l'utilisation de logiciels illégaux, a été de 65.000 euros. Dans toute la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), 10,7 millions d'euros ont ainsi été recueillis. Dans cette zone, l'on a en 2013 effectué quasiment 130 pour cent de contrôles en plus qu'en 2012. Cette année aussi, le nombre d'actions de ce genre va augmenter, selon l'organisation.

Mais la BSA | The Software Alliance ne dresse pas le portrait complet de ses contrôles supplémentaires et des amendes plus sévères imposées aux entreprises. Le groupe ne souhaite ainsi jamais révéler le nombre d'actions qu'il a effectuées en Belgique. L'on ne sait pas non plus combien une entreprise verse en moyenne, lorsqu'on y trouve des logiciels impayés. De même, l'on reste dans l'inconnu quant à savoir le pourcentage de risque pour une entreprise de se faire contrôler et de devoir payer une amende.

Un contrôle exercé par la BSA ne signifie pas non plus toujours qu'elle obtient gain de cause devant le juge. En juin dernier, la cour d'appel de Bruxelles a ainsi contraint l'organisation à rembourser trente mille euros à une imprimerie. Cette dernière n'avait pu au moment du contrôle présenter directement toutes ses licences, ce qui fait qu'elle avait été mise à l'amende injustement.

Nos partenaires