Netlog choisit Open Social

26/05/08 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

La plateforme de réseau social gantoise Netlog est désormais compatible Open Social. C'est ce qu'a annoncé son cofondateur Lorenz Bogaert à une réunion de l'Interactive Advertising Bureau (IAB). L'ensemble d'interfaces de programmation Open Social (initialement développées par Google) offre aux développeurs Web la possibilité de créer des applications aisément utilisables sur des sites qui supportent Open Social.

La plateforme de réseau social gantoise Netlog est désormais compatible Open Social. C'est ce qu'a annoncé son cofondateur Lorenz Bogaert à une réunion de l'Interactive Advertising Bureau (IAB). L'ensemble d'interfaces de programmation Open Social (initialement développées par Google) offre aux développeurs Web la possibilité de créer des applications aisément utilisables sur des sites qui supportent Open Social.

Dès lors, comme Facebook et MySpace nous y ont déjà habitués, Netlog proposera bientôt aussi une foule de nouvelles applications et de gadgets logiciels. "Nous avons attendu longtemps avant d'ouvrir Netlog aux applications de tiers parce que nous n'aimons pas toutes ces applications envahissantes et indésirables qui polluent Facebook", réagit Bart Becks, président international de Netlog. "Mais pour les petits programmes pratiques conçus selon un principe global, c'est évidemment tout autre chose."

Que Lorenz Bogaert ait choisi d'annoncer la nouvelle à une réunion du monde de la publicité n'a rien d'étonnant. Open Social présente en effet aussi un intérêt pour les publicitaires, qui pourront désormais créer des applications de marque pour Netlog, un phénomène de plus en plus fréquent dans les communautés web 2.0. De plus, l'âge du public de ce site de réseau social belge, qui se compose essentiellement de jeunes de 14 à 24 ans, ajoute naturellement encore à son attrait pour les publicitaires.

La communauté sociale LinkedIn, destinée au networking professionnel, utilise d'ailleurs déjà l'ensemble d'API Open Social, de même que Hi5, Plaxo et le Néerlandais Hyves. Enfin, pour les développeurs, cet ensemble d'interfaces de programmation est une bénédiction. Plus besoin de mettre au point des solutions spécifiques pour les différents services de networking social puisqu'une même application pourra dorénavant être reprise sur plusieurs plateformes.

Nos partenaires