Neil Young aspire à de la musique numérique d'une qualité sonore analogique

02/10/12 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Datanews

C'est sous le dénominateur Pono que Neil Young entend introduire au début de l'année prochaine un service musical HD destiné à améliorer la qualité inférieure des fichiers mp3.

Neil Young aspire à de la musique numérique d'une qualité sonore analogique

C'est sous le dénominateur Pono que Neil Young entend introduire au début de l'année prochaine un service musical HD destiné à améliorer la qualité inférieure des fichiers mp3.

"Neil Young n'est pas opposé au piratage musical, mais bien à la qualité moyenne à mauvaise des chansons qui sont téléchargées", déclare Jo Caudron, spécialiste en médias numériques. "Voilà pourquoi le musicien lancera un nouveau type de fichier pour la musique, qui devrait concurrencer le format mp3." La musique doit retrouver la qualité qu'elle a, lorsqu'elle est enregistrée en studio. Les fichiers auront une qualité sonore 192 kHz/24 bits.

De la concurrence pour Apple? Le nouveau format de fichier ira de pair avec un service de conversion numérique vers analogique, un support musical - un appareil triangulaire de type Toblerone jaune vif - et, si possible aussi, un service de téléchargement propre. Sous l'impulsion de Neil Young, les trois grandes firmes de disques convertiront les 8.000 albums de leurs musicothèques au format Pono.

L'on ne sait pas clairement si Young entend ainsi concurrencer ou collaborer avec iTunes d'Apple par exemple. A l'entendre, le musicien Steve Jobs s'était à plusieurs reprises intéressé à Pono, peu avant sa mort.

"Le CD ne tiendra plus trois ans" Aujourd'hui, le CD fête exactement ses trente ans d'existence. La question qui se pose, est la suivante: de nouvelles initiatives musicales comme celle susmentionnée vont-elles à terme 'tuer' le CD? "Le CD ne résistera probablement plus trois années, en tout cas pas en tant que produit de masse", estime Caudron. "Mais ce ne sont pas les formats de fichiers qui vont remplacer le CD - la plupart des auditeurs n'en sont même pas conscients -, mais bien les plates-formes et modèles commerciaux innovants qui se cachent derrière."

En savoir plus sur:

Nos partenaires