Négociations sur l'avenir de la taxe pylône en Wallonie

20/07/16 à 14:22 - Mise à jour à 14:22

Source: Dargaud

Les opérateurs de téléphonie mobile sont en négociation avec la région Wallonne afin de muer la tant décriée "taxe pylône" en un investissement équivalent, a indiqué mercredi l'actuel CEO d'Orange, Jean-Marc Harion, confirmant une information de l'Echo.

Négociations sur l'avenir de la taxe pylône en Wallonie

. © .

La taxe pylône est unanimement rejetée par les opérateurs et a déjà, par deux fois, été annulée par la Cour constitutionnelle. L'objectif des opérateurs est de muer cette taxe en un investissement de 15 millions d'euros annuel jusqu'au moins 2019, soit environ le montant actuel de la taxe.

"C'est logique et rationnel que les opérateurs et une Région se mettent d'accord pour investir au profit des clients", a commenté le CEO d'Orange, à un peu plus d'un mois de son départ pour Orange Egypte. "Les opérateurs sont prêts à prendre des engagements et à se coordonner" pour rendre cela possible, a-t-il affirmé.

"Nous soutenons cette approche, notre métier c'est d'investir dans les réseaux", qu'ils s'agisse de la couverture mobile mais aussi 4 ou 5G.

La taxe wallonne avait été introduite parce que les taxes communales étaient systématiquement contestées devant les juridictions par les opérateurs qui ne les payaient donc pas. La Région wallonne entendait dès lors substituer à des taxes communales existantes une taxe régionale ayant le même objet et rétrocéder ensuite le produit de cette taxe régionale aux communes via une majoration des recettes du Fonds des communes. Pour Orange, la taxe est simplement "aberrante" et "empêche d'investir". (Belga)

Nos partenaires