Neelie Kroes injecte 10 millions dans une initiative 'cloud' européenne

26/01/12 à 15:59 - Mise à jour à 15:59

Source: Datanews

La Commission européenne a libéré 10 millions d'euros pour une initiative ayant pour but de stimuler l'informatique dans le nuage ('cloud computing') en Europe par le biais de l''European Cloud Partnership'. Voilà ce qu'a annoncé Neelie Kroes, la commissaire européenne en charge de l'Agenda Numérique, lors du World Economic Forum organisé à Davos en Suisse.

Neelie Kroes injecte 10 millions dans une initiative 'cloud' européenne

La Commission européenne a libéré 10 millions d'euros pour une initiative ayant pour but de stimuler l'informatique dans le nuage ('cloud computing') en Europe par le biais de l''European Cloud Partnership'. Voilà ce qu'a annoncé Neelie Kroes, la commissaire européenne en charge de l'Agenda Numérique, lors du World Economic Forum organisé à Davos en Suisse.

Il y a un an déjà, Kroes lançait sa 'Cloud Computing Strategy' avec pour objectif d'accélérer l'introduction et l'utilisation des applications et services 'cloud' en Europe. A l'entendre, elle est en effet convaincue des avantages de productivité et d'efficience que le nuage peut apporter aux organisations grandes et petites. Après pas mal d'entretiens avec des fournisseurs et des utilisateurs, a-t-elle déclaré à Davos, il est apparu qu'il y a encore et toujours divers obstacles à franchir, notamment en matière de standardisation, de certification, de sécurité, d'interopérabilité, de dépendance du vendeur, de garanties juridiques, etc.

Pour appréhender ces difficultés, Neelie Kroes entend réunir les fournisseurs et utilisateurs du nuage au sein du 'European Cloud Partnership', une initiative pour laquelle elle a donc libéré 10 millions d'euros. Dans une première phase, elle tentera d'inventorier les besoins communs en matière de 'cloud procurement', à savoir d'achat de solutions 'cloud'. Dans la deuxième phase du projet, des 'proof-of-concepts' de solutions seront développés. Et dans une troisième phase, l'on prévoit de véritables implémentations de référence. "J'attends de solides progrès dans la mise en oeuvre de cette initiative en 2012 et les premiers résultats pour 2013", a déclaré Kroes dans son allocution.

Au début, le travail de l'European Cloud Partnership sera surtout important pour les achats 'cloud' par les institutions publiques, un peu à l'instar des initiatives que le gouvernement américain et quelques institutions scientifiques européennes (comme le CERN et l'ESA) ont déjà tenté de mettre sur pied. "Mais il n'y a aucune raison pour laquelle les entreprises et organisations privées ne pourraient pas non plus avancer dans cette direction."

Selon Kroes, l'objectif consiste d'une part à faire croître le marché du nuage et d'autre part à créer de l'efficience pour les clients. Elle ne souhaite cependant pas que l'initiative soit considérée comme "un super-nuage européen", dans lequel des infrastructures de nuage public devraient être intégrées. Au contraire, selon elle, "les modèles commerciaux 'cloud' et la mise en oeuvre des centres de données - gérés par les autorités et par les fournisseurs 'cloud' - doivent être définis par des considérations d'efficience."

En savoir plus sur:

Nos partenaires