NEC se lance dans la course des superordinateurs

26/10/07 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Le fabricant japonais d'ordinateurs NEC Corporation déclare vouloir concurrencer IBM et Cray avec son nouveau superordinateur vectoriel, de SX-9. L'entreprise espère atteindre avec celui-ci une vitesse de calcul de 839 téraflops, ce qui en fera le superordinateur le plus rapide au monde.

Le fabricant japonais d'ordinateurs NEC Corporation déclare vouloir concurrencer IBM et Cray avec son nouveau superordinateur vectoriel, de SX-9. L'entreprise espère atteindre avec celui-ci une vitesse de calcul de 839 téraflops, ce qui en fera le superordinateur le plus rapide au monde.

NEC déclare que la vitesse réelle doit encore être mesurée, mais l'estime à une valeur encore jamais obtenue de 839 téraflops. L'entreprise ajoute encore avoir intégré au SX-9 un CPU capable d'atteindre un pic de 102,4 pétaflops. Le plus rapide équipant actuellement le Blue Gene/L d'IBM arrive à 280,6 téraflops.

Les analystes ne sont pas très chauds et affirment que les superordinateurs vectoriels ne sont plus vraiment de ce temps. Actuellement, ce sont surtout les systèmes en grappe (cluster) qui comptent. Les superordinateurs vectoriels ne représentent plus qu'1,2 pour cent du top 500 des superordinateurs.

Quoi qu'il en soit, le tout nouvel ordinateur de NEC sera disponible en mars prochain. La machine pourra être louée pour un montant de 18.000 euros par mois. En trois ans, l'entreprise entend aussi en vendre 700 exemplaires.

Nos partenaires