NEC, Hitachi et Casio étudient une fusion de leurs activités GSM

01/09/09 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

Les entreprises technologiques japonaises NEC, Casio et Hitachi s'orientent vers une association de leurs activités dans le domaine de la téléphonie mobile, selon un journal nippon.

Les entreprises technologiques japonaises NEC, Casio et Hitachi s'orientent vers une association de leurs activités dans le domaine de la téléphonie mobile, selon un journal nippon.

Ces sociétés entendent économiser sur les coûts de développement des nouveaux appareils mobiles. Les trois fabricants éprouvent en effet des difficultés à garder la tête hors de l'eau sur leur marché national qui s'est replié de plus d'un quart en un an. Mais au niveau mondial également, l'on assiste à un nivellement de la demande de GSM.

Le trio japonais intégrerait le développement et la vente de leurs appareils mobiles à Casio Hitachi Mobile Communications, une coentreprise datant de 2004 entre Casio (51 pour cent) et Hitachi (49 pour cent). NEC y prendrait une participation majoritaire, écrit le Japan Times sur base de quatre sources d'information.

L'accord de collaboration devrait se traduire par une réduction des coûts du développement, des matières premières et des activités de vente. Les fabricants font état d'entretiens dans le journal, mais sans confirmer officiellement la nouvelle.

Conjointement, les trois sociétés détiendraient quelque 20 pour cent du marché japonais des GSM. Leur concurrent Sharp en possède un peu plus d'un cinquième et tente, tout comme le trio et leur homologue Kyocera, de se maintenir. Sony, autre société nippone, occupe une position plus internationale de par sa coentreprise avec Ericsson.

Le Japon représente le marché le plus concurrentiel en téléphonie mobile. Les fabricants se sentent dès lors obligés d'investir par appareil d'importantes sommes dans la conception et le développement. Les GSM avec appareil photo et navigation sur internet sont par exemple mis au point au Japon.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires