nCentric met la main sur la startup flamande Meshbone

23/01/14 à 13:02 - Mise à jour à 13:02

Source: Datanews

Meshbone, une création de Nik Van den Wijngaert et du Prof. Chris Blondia de l'université d'Anvers, est rachetée par nCentric.

nCentric met la main sur la startup flamande Meshbone

Meshbone, une création de Nik Van den Wijngaert et du Prof. Chris Blondia de l'université d'Anvers, est rachetée par nCentric.

Meshbone existe depuis 2009 et collaborait depuis quelque temps déjà avec nCentric. Cette dernière fournit des solutions réseautiques sur mesure aux compagnies pétrolières, du gaz et de dragage. Sa gamme sera désormais étoffée par la technologie 'mesh' sans fil de Meshbone. Le montant versé par nCentric pour le rachat n'a pas été communiqué.

Ces dernières années, la startup a reçu le soutien du programme d'incubation d'iMinds. "Aujourd'hui, c'est une journée essentielle dans l'histoire de Meshbone", confirme Nik Van den Wijngaert, qui a en 2009 mis la start-up sur les fonts baptismaux, conjointement avec le Prof. Chris Blondia de l'université d'Anvers. "Suite à ce rachat, Meshbone devient une composante importante de la feuille de route technologique de nCentric - le rêve de tout entrepreneur."

"Cela démontre également que les programmes d'incubation flamands tels celui d'iMinds disposent des instruments ad hoc pour offrir aux startups dans le secteur ICT les moyens requis pour croître. Le fait que notre technologie 'mesh' soit à présent utilisée pour affermir la progression d'une autre entreprise flamande aux ambitions internationale claires, est une jolie récompense pour iMinds."

En savoir plus sur:

Nos partenaires