Navitell lance une plate-forme de contenus

23/06/09 à 15:50 - Mise à jour à 15:49

Source: Datanews

L'entreprise belge Navitell, spécialisée dans le contenu mobile multimédia, lancera en juillet une ambitieuse plate-forme de contenus.

L'entreprise belge Navitell, spécialisée dans le contenu mobile multimédia, lancera en juillet une ambitieuse plate-forme de contenus.

Navitell se livre au 'storytelling' mobile, à savoir des petits films donnant par exemple des explications touristiques sur un endroit localisé par le récepteur GPS. C'est ainsi que l'an dernier, elle a encore développé conjointement avec la VRT et la RTBF du contenu multimédia à l'occasion d'Expo '58 à l'Atomium. Il n'empêche que cette solution présente un gros inconvénient, a admis Isabelle Maenhout, CEO de Navitell, dans un discours thématique prononcé lors de The Future Summit. La combinaison du 'storytelling' et du GPS ne fonctionne que sur les PDA et GSM modernes. Or ceux-ci sont par définition coûteux en Belgique.

Voilà précisément pourquoi, il y a deux ans déjà, Navitell a décidé de démocratiser sa solution mobile. La plate-forme de contenus 'StoryNations', qui sera présentée officiellement en juillet, doit en être le résultat concret. Via le site web, vous pourrez télécharger du contenu et le transférer vers d'autres appareils mobiles qu'un PDA ou GSM, à savoir un lecteur MP3 ou MP4, un iPod ou une PlayStation Portable (PSP).

"Cette étape intermédiaire supplémentaire via notre portail web s'avère aussi nécessaire, parce que le téléchargement mobile serait trop exigeant pour la batterie et prendrait nettement trop de temps. La plupart des contenus sur la plate-forme auront une durée de 40 à 60 minutes, ce qui représente beaucoup de données", explique Isabelle Maenhout. Le contenu sera réparti sur le portail en différentes catégories comme Travel, Cooking, Health, Immo et Kids. Concrètement, l'on peut s'attendre à de petits films expliquant comment allumer un barbecue ou comment construire une bibliothèque Billy d'Ikea. L'on consacrera aussi beaucoup d'attention à des itinéraires, par exemple à destination des motards. D'ici la fin septembre, Navitell entend proposer une cinquantaine de contenus.

Certains petits films seront téléchargeables gratuitement, alors que d'autres seront payants. Navitell pense aussi au sponsoring ou à des actions publicitaires, comme l'introduction d'un code via un voucher. Navitell table également sur une solide collaboration avec des partenaires, sponsors et entreprise de médias. L'un des premiers partenaires est le magazine féminin Flair. Une cinquantaine de contenus mobiles de 'Flair World' seront ainsi associés au numéro du 7 juillet. A l'automne, Navitell compte passer à la vitesse supérieure. Le grand public pourra alors lui-même créer des contenus mobiles via la plate-forme StoryNations.

Au début de cette année, la société de participation et d'investissement fédérale, société holding de l'Etat fédéral, a encore investi deux millions d'euros dans l'entreprise installée à Lummen pour atteindre une participation de 25 pour cent dans le capital total de Navitell.

Nos partenaires