Nasdaq admet avoir reçu la visite de pirates

07/02/11 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Source: Datanews

La bourse technologique américaine Nasdaq a reconnu que son système informatique avait été piraté et qu'une enquête était en cours de la part des autorités américaines.

Nasdaq admet avoir reçu la visite de pirates

La bourse technologique américaine Nasdaq a reconnu que son système informatique avait été piraté et qu'une enquête était en cours de la part des autorités américaines. C'est le journal Wall Street Journal qui avait lancé cette information.

"Dans le cadre de contrôles de sécurité routiniers, nous avons découvert des fichiers suspects dans nos serveurs aux Etats-Unis (...). Nous en concluons que notre logiciel Directors Desk a probablement été piraté", indique un communiqué. Nasdaq insiste sur le fait qu'elle a aussitôt demandé l'aide d'experts techniques et des autorités fédérales.

Le Wall Street Journal avait précédemment publié un article, selon lequel le système informatique de la bourse avait été piraté à plusieurs reprises l'an dernier. "A cet stade, il n'y a aucune preuve que les pirates internet aient eu accès aux données des clients", insiste encore Nasdaq. Selon la bourse, la plate-forme des transactions n'a, elle, à aucun moment été piratée.

Le ministère américain de la Justice aurait demandé aux autorités boursières de taire cette affaire jusqu'au 14 février, afin de faciliter l'enquête, mais en raison de la fuite dans la presse, Nasdaq a finalement décidé de confirmer officiellement la nouvelle.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires