MySQL totalement décapitée

09/02/09 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

La semaine dernière, la base de données à code ouvert ('open source') MySQL a vu s'en aller le même jour deux directeurs, en l'occurrence l'ex-CEO, Marten Mickos, et le cofondateur, Michael 'Monty' Widenius.

La semaine dernière, la base de données à code ouvert ('open source') MySQL a vu s'en aller le même jour deux directeurs, en l'occurrence l'ex-CEO, Marten Mickos, et le cofondateur, Michael 'Monty' Widenius.

Un an environ après le rachat de MySQL par Sun, c'est donc l'ensemble de la direction du producteur de la base de données 'open source' qui a quitté le navire, puisque l'autre cofondateur, David Axmark, avait quitté Sun fin de l'an dernier déjà. C'est Karen Tegan Padir, 'vice-president MySQL & software infrastructure group', qui assumera désormais la responsabilité de MySQL.

Des commentaires faits par ceux qui s'en vont, il appert que même dans une entreprise orientée 'open' comme l'est Sun Microsystems, il y a trop de 'bureaucratie' et de 'règles' pour les amateurs 'pur sang' du code ouvert. L'ex-CEO, Marten Mickos, a aussi exprimé son "souhait de devenir un haut responsable politique", alors que Widenius était assurément mécontent du lancement d'une MySQL 5.1 trop 'buggée' à son goût. Sun a aussi insisté sur le fait que ces départs n'allaient pas de pair avec les résultats d'exploitation de MySQL, encore et toujours en croissance.

Cycles plus rapidesLors du récent Free & Open Software Developers European Meeting (FOSDEM) 2009 de Bruxelles, Kaj Arno, 'vice-president community relations & ambassador to Sun for MySQL', a évoqué la question. Il s'attend à ce que MySQL "soit encore davantage intégrée à Sun, sans pour autant perdre son âme. Il y aura des changements, mais dans le bon sens".

Dans ce contexte, il a sondé les personnes présentes à propos de leurs desiderata et de leurs aspirations, majoritairement liés à des cycles de développement plus courts. La précédente 'major release' - 5.0 - date en effet de 2005 déjà, alors que la 5.1 n'a été lancée que fin 2008. Les cycles plus rapides ont pris clairement le pas sur un surcroît de fonctions, ce qui laisse certainement plus de marge à des initiatives comme OurDelta (un projet 'open source' ayant des extensions pour MySQL en matière d''application performance', de maintenance et de 'troubleshooting').

Nos partenaires