MWC 2013: Barcelone accueille la Chine à bras ouverts

25/02/13 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Datanews

Comme les fabricants de smartphones connus tels LG, HTC et BlackBerry n'ont pas de grandes annonces à faire lors du Mobile World Congress de Barcelone, ce sont les concurrents chinois Huawei et ZTE qui y font la une cette année.

MWC 2013: Barcelone accueille la Chine à bras ouverts

Cette semaine, Barcelone est de nouveau la capitale mobile du monde. Lors du Mobile World Congress, quasiment toutes les entreprises spécialisées dans la technologie mobile, sont présentes dans la capitale catalane pour y présenter leurs nouveautés à la presse et au public. Même s'il convient de souligner que les grandes marques telles LG, HTC et BlackBerry ont cette fois choisi d'introduire leurs nouveaux chevaux de bataille avant même cet événement. Alors que Samsung ne tiendra son nouveau produit-phare, le Galaxy S4, sur les fonts baptismaux qu'à 14 mars.

Il en résulte que Barcelone est placée cette année surtout sous le signe des fournisseurs chinois. Et cela se remarque dès l'atterrissage à l'aéroport, où Huawei et ZTE sont omniprésentes. Lors d'une conférence de presse très médiatisée, Huawei s'est ainsi montrée fort ambitieuse ce dimanche déjà. Elle a non seulement présenté son smartphone le plus rapide au monde, l'Ascend P2, en tant que réponse économique à l'iPhone 5 et au Galaxy S3, mais le géant technologique chinois s'est aussi clairement positionné comme un rival important pour Apple et Samsung. Et avant que vous ne fronciez les sourcils, sachez qu'IDC et Gartner placent dès à présent Huawei au troisième rang des fabricants de smartphones dans le monde.

ZTE, le principal concurrent chinois d'Huawei, entend elle non plus ne pas passer inaperçue à Barcelone et va y annoncer quelques nouveaux appareils étonnants. L'on y trouvera certainement le Grand Memo (un phablet, à savoir un croisement entre une tablette et un smartphone, voir ci-après), un téléphone Mozilla tournant sur Firefox OS, ainsi qu'une nouvelle tablette Android, la V81.

Et nous en arrivons ainsi à la deuxième tendance présente à Barcelone: les phablets. Introduit par Samsung avec le très réussi Galaxy Note, le phablet, un croisement entre un smartphone et une tablette, a donc entamé une sacrée percée. L'appareil le plus singulier dans cette nouvelle catégorie est jusqu'à présent l'Ascend Mate de 6,1 pouces géant d'Huawei, mais beaucoup d'autres joueurs présentent leur interprétation.

Asus effectue par contre la démarche inverse avec une tablette de 7 pouces (la FonePad) permettant aussi de téléphoner, alors que Samsung a présenté hier dimanche déjà une nouvelle tablette, la Galaxy Note 8.0 d'un diamètre d'écran de 8 pouces et accompagnée d'un stylet. Les smartphones voient donc leur taille croître, alors que toujours plus de tablettes sortent dans un format plus réduit.

NFC
La troisième tendance cette année est le tout NFC. L'on a déjà beaucoup dit et écrit à propos de la technologie Near Field Communication trop branchée pour les uns ou ne répondant pas aux attentes pour d'autres, mais il est clair que NFC est encore et toujours une priorité de l'industrie mobile. La technologie devient aussi progressivement une fonction d'origine sur la plupart des nouveaux appareils, à l'exception d'Apple.

La GSM Association (GSMA), l'organisateur du Mobile World Congress, qualifie en tout cas la technologie d'avenir pour les transactions mobiles et les paiements sans contact et joue même un rôle actif dans la promotion de NFC. C'est ainsi que les personnes présentes ici peuvent acheter des snacks et boissons en différents endroits de Barcelone avec leur appareil qu'il suffit de passer de long de terminaux de paiement installés pour l'occasion.

Sur des sites touristiques tels la Fondation Miro et la Pedrera de Gaudi, des terminaux NFC sont également prévus, le long des balises desquels les personnes intéressées doivent simplement passer leur appareil mobile pour obtenir des informations supplémentaires. Et dans le salon même, l'on trouve tous les x mètres des posters GSMA avec balise NFC via laquelle les visiteurs peuvent télécharger l'appli officielle du salon par simple passage de leur appareil.

Economique
Enfin, il semble que 2013 soit aussi l'année des smartphones économiques. Les appareils les plus chers restent encore et toujours les 'modèles haut de gamme' comme l'iPhone 5 ou le HTC One, mais les fabricants de smartphones veulent aussi sonder de nouveaux marchés (pensez à l'Afrique) et abandonnent donc progressivement la piste des 'feature phones' pour se lancer sur celle des smartphones d'entrée de gamme accessibles à (quasiment) tout un chacun.

D'ici la fin de l'année, un grand nombre de smartphones devraient par ailleurs aussi débarquer sur le marché belge, dont les prix devraient osciller aux environs de 150 euros. En d'autres mots, la démocratisation du téléphone intelligent devient enfin réalité.

En savoir plus sur:

Nos partenaires